Manager en télétravail : à quels défis faire face ?

Teletravail-defis

Le bureau n’est plus le seul lieu de travail des salariés. La maison, les espaces de coworking, les cafés sont aussi des endroits où il est désormais courant de s’installer pour travailler. Face à la dispersion des salariés et à la montée du travail à distance, les managers doivent relever un nouveau défi : manager des collaborateurs en télétravail. 

Faisons le point ensemble sur les bonnes pratiques de management en télétravail pour accompagner au mieux les collaborateurs et l’entreprise dans ce profond changement.

Manager en télétravail, le “new normal” ?

La crise du Covid-19 a accéléré le développement du travail à distance dans les entreprises. Bien qu’il ait été imposé durant la période de confinement, il semble être apprécié d’une large majorité des télétravailleurs. Selon un sondage OpinionWay datant de mai 2020, 80 % des actifs ayant expérimenté le télétravail pendant le confinement souhaiteraient continuer à exercer leur travail à distance, au moins occasionnellement. Du côté de la direction, le constat est le même : 75 % des dirigeants envisageaient de faire perdurer le télétravail de leurs employés après le confinement. Beaucoup de barrières sont tombées durant cette période, démocratisant complètement le télétravail.

Notons tout de même que l’existence ou non d’une culture du télétravail dans l’entreprise a déterminé le niveau de difficulté d’adoption de ce nouveau mode de travail, à la fois pour les managers et les collaborateurs de l’entreprise. Les entreprises les plus réfractaires au travail à distance avant la COVID-19 ont eu davantage de difficultés à le mettre en place, car elles étaient moins préparées. Celles où la culture du télétravail préexistait ont pu s’adapter à la situation bien plus rapidement. Car avec le travail à distance, c’est toute l’organisation du travail et les pratiques managériales qui changent. Les enjeux de performance et de productivité sont toujours présents, mais pour y répondre, le management doit évoluer.  

Les bonnes pratiques de management en télétravail

Lorsque les collaborateurs travaillent à distance, les réunions ne se font plus seulement dans les bureaux, mais aussi en visio. Slack remplace l’open space, la cafetière de la maison supplante la machine à café, bref, de nouvelles pratiques et de nouveaux usages font leur apparition ! Dans ce contexte, les missions du manager ne sont plus tout à fait les mêmes. Les compétences essentielles à ce rôle non plus. 

 

Les compétences indispensables pour manager en télétravail

Gérer une équipe à distance n’a rien d’évident et les défis à relever sont nombreux. Trois compétences sont indispensables à tout manager qui souhaite gérer son équipe avec succès :

➜ Faire confiance
On distingue deux types de confiance : la confiance “technique”, qui dépend des compétences dont dispose le télétravailleur pour réaliser une mission, et la confiance “comportementale”, liée notamment à son engagement vis-à-vis de l’entreprise. C’est sur ce second niveau de confiance que le manager va en général devoir fournir plus d’effort. En France, la culture du présentiel est encore bien présente, or, en télétravail, la gestion du temps devient plus individuelle. Que les plus inquiets se rassurent, en lâchant du lest sur le contrôle des équipes, les effets positifs se font très vite sentir : la confiance encourage la responsabilisation, l’autonomie et la prise d’initiative des collaborateurs.

➜ Cultiver l’esprit d’équipe
Dans une équipe où l’on travaille à distance, le manager doit nécessairement avoir le sens du collectif s’il veut renforcer la cohésion du groupe. Il doit faire le lien entre lui et chaque membre de son équipe, mais également encourager les interactions des collaborateurs entre eux. Maintenir le lien social demande une certaine discipline, car la distanciation et le manque de temps peuvent très facilement le dégrader.

➜ Renforcer la communication
Une communication saine et fluide commence bien souvent par des objectifs clairement exprimés et de la transparence. Les collaborateurs apprécient particulièrement le partage d’information, rendu plus ou moins difficile selon la culture d’entreprise. Plus le manager communique la vision et les objectifs de l’entreprise, plus la mission du collaborateur aura de sens et sera source de motivation. Mais, bien communiquer, c’est aussi savoir écouter. Un manager disponible, attentif et à l’écoute de ses collaborateurs, même à distance, saura mieux discerner les difficultés et résoudre les problèmes avant qu’ils ne prennent trop d’ampleur.

 

Prendre en main de nouveaux outils pour manager à distance

Pour arriver à gérer au mieux son équipe à distance, le manager doit modifier certaines habitudes et se tourner vers de nouveaux outils qui faciliteront la communication et l’organisation du travail. Voici quelques outils qui simplifieront votre quotidien de manager :

  • Organisation : pour planifier et gérer vos projets en équipe, Google Agenda, Trello ou encore Notion sont vos meilleurs alliés.
  • Communication : que ce soit en visioconférence sur Google Meet, Zoom ou Skype, via un chat sur Whatsapp ou grâce au bon vieux téléphone, les moyens de communication ne manquent pas. Testez-les et choisissez ceux qui vous conviennent le mieux.
  • Stockage et partage : WeTransfer, Dropbox, Google Drive et bien d’autres solutions de stockage dans le cloud vous permettent aujourd’hui de transférer et partager des documents, même volumineux.
  • Travail collaboratif : Slack est LA plateforme de référence quand il s’agit de travail collaboratif. À la fois outil de communication, de gestion de projet et de partage de fichiers, il vous permet de recréer virtuellement un espace de travail. Slack ne fait pas le café, mais il ne tient qu’à vous de lancer la pause café digitale !

 

Les risques du management à distance

Si le télétravail est apprécié d’une majorité de salariés, les managers devront tout de même être particulièrement vigilants, car le travail à distance ne convient pas à tous les collaborateurs. Nous avons identifié 3 principaux facteurs de risques liés au télétravail :

Perdre un collaborateur en route : monotonie des tâches, solitude, perte de sens… Sans la dynamique de groupe stimulante en présentiel, certains collaborateurs peuvent manquer de motivation et ils n’arrivent plus à se projeter. En télétravail, le manager devra veiller à entretenir la motivation et l’engagement des salariés.

Isolement social : le manager devra être particulièrement attentif à ses collaborateurs en s’assurant du maintien du lien social et de la cohésion de l’équipe. Le sentiment d’appartenance peut se dégrader rapidement lorsqu’on travaille à distance.

Burnout : en télétravail les salariés sont souvent plus productifs, mais l’épuisement les guette ! En cause ? Une mauvaise gestion du temps, des difficultés à trouver un équilibre vie professionnelle / vie personnelle. En étant disponible et à l’écoute, le manager devrait détecter les télétravailleurs les plus vulnérables et mettre en place des solutions pour leur éviter l’épuisement professionnel. 

Pour prendre la mesure de ces risques et les éviter, les managers ont tout intérêt à se former. Animer une réunion à distance, bien s’exprimer en visioconférence, motiver des collaborateurs en télétravail sont autant de compétences qu’il est aujourd’hui nécessaire d’acquérir. 

La pandémie de COVID-19 a donné un grand coup d’accélérateur à la transformation numérique des entreprises. Outre le développement du travail à distance, c’est toute l’organisation du travail qui est amenée à évoluer rapidement. Si elles veulent tirer leur épingle du jeu dans l’ère post-COVID, les entreprises devront s’adapter et les managers intégrer rapidement ces nouveaux modes de collaboration.