Définition du manager de transition : en quoi consiste ce métier hors-norme ?

Le manager de transition est l’homme ou la femme de la situation lorsqu’une entreprise vit une période déterminante pour son avenir. Cadre expérimenté, surdimensionné, il occupe un poste clé à titre temporaire. Il agit en leader pour atteindre les objectifs fixés. Voyons plus en détails en quoi consiste ce métier d’expert, ainsi que les compétences et les qualités indispensables pour l’exercer avec brio.

Métier manager de transition

Qui est le manager de transition ?

Le manager de transition aide une entreprise à passer un cap : transformation, crise, croissance. Positionné à un poste stratégique au sein de l’entreprise il apporte ses compétences de haut niveau et agit en renfort des équipes.

Un manager de transition n’est pas un mercenaire. Il est missionné afin de faire bouger les lignes et travailler en mode projet avec les équipes.

Un bon manager de transition exerce son métier par conviction. Toutes les entreprises peuvent avoir recours à ses services et espérer avoir un retour sur investissement qui dépasse leurs espérances.

Quels sont les critères pour être manager de transition ?

Son expérience est avérée. Avant de devenir manager de transition, cet ancien cadre a occupé des fonctions de direction significatives en France ou à l’international. Il parle plusieurs langues et connaît sur le bout des doigts le secteur d’activité de l’entreprise.

Le manager a peu de temps pour se familiariser avec la culture de l’entreprise, il doit être à l’écoute des équipes pour mettre en place les solutions appropriées. Ses qualités de leader vont s’avérer indispensables !

Pour résoudre la problématique qui lui est confiée, sur le temps qui lui est imparti, l’entreprise compte sur sa réactivité et sa capacité d’adaptation. Il lui est demandé d’être opérationnel tout de suite.

Face à ses importantes responsabilités, le manager reste maître du jeu, se montre résistant à la pression et traite les urgences et situations difficiles et conflictuelles en gardant sa neutralité et son objectivité.

Mobile, il peut être amené à se déplacer sur toute la France ou à l’étranger (en obtenant le statut d’expatrié avec Managers en Mission) en fonction des besoins de l’entreprise. Il lui faut aimer les défis et l’aventure.

En résumé

En tant que manager de transition, vous devez remplir les critères suivants :

  • Expérience et expertise
  • Ecoute
  • Réactivité et adaptabilité
  • Résistance et objectivité
  • Mobilité

Quel est le profil type d’un manager de transition ?

Le manager de transition est, en général, un cadre dirigeant indépendant de plus de 45 ans, doté d’une solide expérience qui lui permet d’être efficace immédiatement.

Le métier se féminise, depuis quelques années, en particulier en management de transition des fonctions supports, par exemple les RH, qualité ou encore la communication.

Quelles missions un manager de transition réalise-t-il ?

Il est courant de penser qu’un manager de transition intervient lorsque l’entreprise va mal. Cela reste vrai car il peut assurer la gouvernance d’une entreprise si le DG n’est plus en capacité de le faire, régler une crise, etc.

Mais force est de constater que son périmètre d’actions s’est étendu au pilotage de projets complexes pour accompagner la croissance des entreprises. Un manager aide ainsi une entreprise à se développer, à améliorer sa compétitivité.

Comment devenir manager de transition ?

Un ancien cadre dirigeant qui souhaite faire du management de transition son métier peut choisir entre plusieurs statuts juridiques :

  • Etre indépendant en créant une entreprise individuelle
  • Intégrer un cabinet de transition
  • Fonctionner en portage salarial

En indépendant, le manager de transition exerce en libéral. Il peut créer par exemple une structure de type EURL. Dans ce cas précis, il prend des décisions au nom et pour le compte de l’entreprise. Le manager de transition est donc personnellement responsable s’il commet des fautes en accomplissant son mandat. En cas d’erreurs, de négligences, il peut être poursuivi personnellement. Par ailleurs, le manager de transition indépendant affronte seul les périodes d’inter-contrat.

Un manager de transition peut choisir d’être salarié d’une société de portage salarial ou d’un cabinet de management de transition. Travailler avec un cabinet qui a pignon sur rue présente de nombreux avantages : travail en réseau, mission valorisante, etc.

Focus sur le portage salarial, la solution proposée par Managers en Mission

La solution du portage salarial apporte un statut très sécurisé au manager. Un atout pour se lancer avec sérénité.

Chez Managers en Mission, nous offrons un cadre propice au cadre souhaitant se mettre à son compte :

  • Un accompagnement commercial sur mesure, afin de rendre le manager autonome dans sa recherche de mission.
  • Une gestion administrative de son activité avec le souci d’optimiser ses revenus.
  • Un système de rémunération complémentaire qui s’avère particulièrement attractif.

 

Pour en savoir plus sur le management de transition, participez gratuitement à l’une de nos réunions d’information à Paris, Nantes, Metz, Lyon, Strasbourg. Cette réunion sera l’occasion de faire le point sur votre profil et voir si le management de transition correspond à vos ambitions.

 


En savoir plus sur le manager de transition :