Post-COVID-19 : vers une évolution des pratiques de management

management - covid19

Cette deuxième période de confinement nous le confirme, la crise est profonde et une transformation durable de l’organisation du travail est nécessaire. L’évolution des pratiques de management est inéluctable si l’on veut surmonter la situation et anticiper l’après Covid-19. Découvrez nos conseils pour ajuster les pratiques managériales à la crise actuelle et quelles sont les principales erreurs à éviter.

 Pourquoi les pratiques de management doivent-elles évoluer ?

Il n’est pas encore temps de se demander à quoi ressemblera le travail à l’ère post-Covid. L’heure est à nouveau au confinement et, sans vouloir paraître pessimiste, bien malin celui qui saurait dire s’il s’agira là du dernier. Puisque personne ne sait de quoi demain sera fait, nous ne pouvons pas rester les bras croisés à espérer que la situation redevienne “comme avant”. Une chose est sûre : les pratiques managériales d’hier ne sont plus adaptées. Le présentéisme, le contrôle et le manque de communication doivent être rapidement remplacés par de la confiance, de l’accompagnement et une communication régulière. La nature du travail a évolué à toute vitesse ces dernières années. Et que dire de ces derniers mois ! Les méthodes de management doivent, autant que possible, suivre ce rythme imposé pour répondre au mieux au quotidien de l’entreprise et à celui des salariés. 

Comment rebondir et ajuster les pratiques de management pendant la crise ? 

➜ Être flexible

En période d’incertitude, faire des plans précis et être trop rigide risque de nous mener droit dans le mur. La réalité, c’est que nous faisons actuellement un saut collectif dans l’inconnu. Si le rôle du manager est d’organiser le travail et de piloter son équipe, dans un cas comme celui-ci, la souplesse est de mise. Soyons à l’écoute de nos collaborateurs, essayons de construire en collectif et acceptons de ne pas trouver le bon chemin immédiatement.

➜ S’adapter

L’adaptabilité est certainement le maître-mot de la période actuelle. Nous n’avons aucune prise sur la situation, que pouvons-nous faire de mieux que de nous adapter à celle-ci ? Il ne s’agit pas de se résigner, mais d’être un manager résilient et de conserver un état d’esprit positif. Vos collaborateurs ont besoin de sentir que vous avez confiance en l’avenir et que vous allez tirer l’équipe vers le haut. 

➡️ Pour aller plus loin : le management de la résilience.

➜ Placer l’humain au cœur de nos actions

Nous vivons tous ensemble une crise inédite et chacun le ressent de façon différente. Il y a les optimistes, les anxieux, les fatalistes… Plus que jamais, le manager doit faire preuve de bienveillance et d’empathie. Lorsque les collaborateurs se retrouvent, pour la plupart, en télétravail imposé, comment ne pas tenir compte des situations familiales et des contraintes de chacun ? Le manager doit pouvoir détecter rapidement les signes annonciateurs d’un malaise chez l’un des membres de son équipe, en étant particulièrement attentif et à l’écoute.

➜ Apprendre sans cesse

Vous n’avez pas l’habitude de manager à distance ? Vous n’êtes pas à l’aise avec les outils collaboratifs ou pour mener une réunion en visioconférence ? Il n’est jamais trop tard pour apprendre. C’est tout à votre honneur de vouloir améliorer et faire évoluer vos pratiques managériales, surtout pendant la période actuelle. Le lean management ou la méthode agile sont autant d’outils qui semblent parfaitement adaptés à la situation que nous vivons. Depuis le début de la crise, beaucoup d’organismes ont rendu leurs formations disponibles à distance. N’hésitez pas à vous former. 

Les erreurs à éviter absolument pour le bien de l’entreprise et des salariés

❌ Tout miser sur le télétravail (et ne rien changer)

Le télétravail a été une solution de repli pour de nombreuses entreprises pendant le confinement du mois de mars. Lorsqu’il est choisi, il est généralement très apprécié et peut convenir à de nombreux salariés. Mais lorsqu’il est imposé, dans la précipitation, comme le seul mode de travail pendant des semaines, les managers doivent être particulièrement vigilants. Les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle sont moins marquées et certains rencontrent des difficultés à gérer leur quotidien. Il faut veiller à bien répartir la charge de travail, continuer à motiver ses collaborateurs et maintenir la cohésion d’équipe malgré la distance. Les risques psychosociaux sont bien réels : sentiment d’isolement, détresse psychologique… Manager en télétravail est un vrai challenge et ne doit pas constituer la solution miracle.

❌ Décider sans concertation

Dans un contexte aussi incertain, prendre des décisions concernant l’équipe sans y associer les intéressés serait une erreur. La crise a tendance à exacerber les tensions, aussi, la communication et la transparence sont plus que jamais de mises si vous voulez conserver la confiance de vos équipes. 

❌ Minimiser l’impact de la crise sur le moral

Il y a autant de personnalités différentes que de membres dans votre équipe et chacun réagit à sa façon. Les réactions de certains de vos collaborateurs peuvent parfois vous sembler excessives. N’hésitez pas à sonder individuellement les membres de votre équipe pour qu’ils expriment leur ressenti. L’empathie et la compassion vous aideront à mieux comprendre leur comportement. S’ils sont prêts à vous écouter, aidez les plus angoissés à prendre du recul par rapport à la situation et faites-leur savoir qu’ils ne sont pas seuls. 

❌ S’oublier

Pendant cette période particulièrement éprouvante, le manager est sur tous les fronts. Entre les inquiétudes de l’équipe de direction, l’anxiété de vos collaborateurs et votre situation personnelle, prenez garde à ne pas vous laisser submerger. Vous avez aussi le droit d’être soutenu, écouté et épaulé. Prenez le temps de déconnecter pour ne pas tomber vous-même dans le piège du surmenage. 

La réalité de l’organisation et des process de l’entreprise a parfois bien du mal à répondre aux désirs et aux attentes des collaborateurs. Cependant, la crise liée au Covid-19 est venue accélérer l’évolution en cours des pratiques managériales. Un modèle plus collaboratif, où la confiance et l’autonomie ont toute leur place, semble s’installer peu à peu. L’attention portée à ses collaborateurs devrait être au cœur des préoccupations du manager qui, dans l’entreprise de demain, fera davantage figure de partenaire que d’autorité.