Les visages multiples du télétravail et leurs impacts structurels

teleconference 2

Temps partiel ou temps plein ?

Comme le propose Jean-Baptiste Rudelle (co-fondateur de Criteo et de The Galion Project).  « Tout le monde s’accorde sur le fait que cette expérience sanitaire (i-e la Covid 19) va banaliser le télétravail sur la durée…Un rythme de 3 jours au bureau et 2 jours chez soi par semaine devient très tendance. En revanche, seule une très petite minorité envisage de profiter de ce choc pour adopter le « full remote » comme mode d’organisation pérenne. La plupart reconnaît que l’expérience du confinement a montré qu’on pouvait garder une très bonne productivité en télétravail, mais qu’à la longue, l’absence totale de réunions en présentiel nuisait à la dynamique de groupe et à la cohésion des équipes.

Car au final, la rencontre physique, le partage d’un moment entre collaborateurs restent indispensables à la créativité, la recherche collective de solutions et une culture d’entreprise vivante et incarnée » : on ne saurait mieux dire.

 

Travail à domicile ou coworking ?

Télétravailler ne signifie pas nécessairement travailler à domicile.

Pour les collaborateurs et managers réticents à travailler à la maison, les espaces de coworking, pensés au départ pour les indépendants, offrent une alternative plus sociale, qui rompt l’isolement, permet d’échanger informations, méthodes et compétences et de marquer une coupure franche entre vie privée et vie professionnelle

Certains grands groupes (BNP, SG, CDC, Blablacar, CocaCola…) réfléchissent à tirer profit de la croissance du maillage des espaces de coworking en région Île de France et commencent à développer des partenariats ciblés intégrant des assurances complémentaires, un accompagnement à la sécurisation des échanges (risque de « fuites »de leurs salariés et potentiellement de leurs idées) et des règles relatives au respect du code de travail.

Dans ce contexte, l’immobilier d’entreprise va devoir se réinventer : il s’agit désormais de repenser la fonctionnalité et l’usage des bureaux, en insistant sur leur modularité et leur réversibilité.

 

Réinventer le bureau

Les bureaux racontent les mutations du travail. Historiquement le travail s’effectuait d’abord à la maison ; l’industrialisation va développer les ateliers et cette mutation va essaimer avec le développement des bureaux. A partir des années 1980, l’Europe développe le concept de l’open-space : les entreprises en retirent un avantage économique non négligeable (baisse des charges de loyer) ; facilement modulables, les open space permettent aussi de renforcer le travail en équipe.

Plus récemment un nouveau concept émerge : le flex-office. Adopté par de grands groupes (Accenture, PSA…), ce mode de fonctionnement consiste à ne plus avoir de bureaux attitrés mais partagés. Décrié à ses débuts par les collaborateurs car perçu comme une perte de propriété de leur espace de travail, le flex-office trouve avec le télétravail un appui majeur.

Demain, le bureau sera modulaire, agile et reconfigurable : il ne sera plus le lieu où l’on travaille, mais celui où l’on s’engage : un espace de créativité collective, où le sentiment d’appartenance se diffuse, où la culture d’entreprise se déploie, où les managers éprouvent leur savoir-faire au service de la cohésion et de la préservation du lien, avec l’ambition d’amplifier la création de valeur économique et sociale de l’entreprise.

La crise a été pour le télétravail un accélérateur de tendance ; cette mutation ne va pas s’opérer du jour au lendemain, elle sera progressive. En réalité le télétravail n’est pas une option, c’est une chance : pour l’entreprise en premier lieu qui va pouvoir tirer profit d’une plus grande flexibilité, renforcer les compétences de ses managers, consolider la cohésion de ses équipes, obtenir plus d’engagement de ses collaborateurs ; c’est aussi une opportunité pour les salariés qui vont voir leur qualité de vie s’améliorer.

Cette transformation demande cependant des efforts, une grande rigueur dans son déploiement et aussi le plus souvent, un accompagnement professionnel pour guider les entreprises et les aider à prendre les orientations les plus appropriées.

 

En savoir plus

Managers en Mission /www.managersenmission.com : la flexibilité au travail par le management de transition

Managers en Mission (Auvergne-Rhône-Alpes) / www.contact@michel-callegari.com : accompagner les PME/ETI dans la mise en place de leurs projets de télétravail