Risk manager : identifier les risques pour mieux les prévenir

risk-manager

La crise du coronavirus a démontré à quel point la santé des entreprises, des PME jusqu’aux plus grands groupes, pouvait être sensible aux crises externes. Spécialiste en prévention et en gestion des risques, le Risk Manager apparaît désormais comme l’allié incontournable des organisations soucieuses d’assurer la pérennité de leur activité dans ce contexte trouble et incertain.

🔎 Qu’est-ce qu’un Risk Manager ?

 Malgré son nom qui laisse finalement assez peu de doute quant à sa fonction dans l’entreprise, le rôle du Risk Manager, pourtant de plus en plus indispensable, reste malgré tout encore assez mal connu.

 Auparavant cantonnés à la gestion des assurances, les Risk Managers sont aujourd’hui amenés à gérer un spectre de risques toujours plus large et technique : cybercriminalité, fraude, corruption, croissance économique, géopolitique, environnement, disponibilité des compétences… Des risques qui n’ont eu de cesse de se diversifier depuis plusieurs années, en suivant les évolutions des technologies, des réglementations et des enjeux sociétaux et environnementaux.

Grâce à son expertise, le Risk Manager aide non seulement les entreprises à anticiper les risques, mais aussi à en prendre, par exemple dans le cadre d’une décision stratégique. Prendre des risques ? Oui, mais des risques maîtrisés !

🎯 Une fonction stratégique en plein essor

Encore assez rare il y a une décennie en dehors du champ spécifique des assurances et des grandes entreprises, le Risk Management commence à se faire une place de choix dans les PME, le secteur public, les ONG et même les associations, poussé par une évolution des risques qui touchent désormais des secteurs de plus en plus variés. Preuve de l’importance prise par le Risk Management : le nombre croissant d’experts en gestion des risques impliqués dans la mise en place des plans stratégiques des organisations et une participation accrue aux comités directionnels.

 En cette période de pandémie mondiale, durant laquelle les organisations doivent assurer leur survie tout en faisant face à de nombreux périls, le Risk Manager est plus que jamais un atout inestimable. Le Covid-19 et ses conséquences ont poussé de nombreux dirigeants à se demander comment il serait désormais possible de maintenir leur activité dans un contexte aussi incertain en anticipant les risques qui pourraient advenir à l’intérieur comme à l’extérieur.

 Chez les spécialistes de la gestion des risques, qui ont également été pris de court par la brutalité et l’ampleur de la situation, l’heure est à la remise en question, notamment pour ce qui concerne la méthodologie employée dans la priorisation des risques. Une prise de conscience qui va d’ailleurs certainement amener le Risk Management à accélérer une mutation déjà engagée depuis plusieurs années.

⚙️ Déroulement d’une mission en Risk Management

Toutes les missions de management des risques commencent par une collecte méthodique des données en lien avec l’entreprise et son environnement. Pour prévenir les risques, le Risk Manager a besoin de données fiables, exhaustives et à jour, d’où l’importance pour l’entreprise, et notamment la Direction, de faire preuve de la plus grande transparence et de coopération.

 

Une fois toutes les cartes en mains, le Risk Manager va méthodiquement identifier, évaluer et hiérarchiser les faiblesses en mesure de représenter un risque (opérationnel, financier, juridique, exogène…) pour l’entreprise. Un véritable travail de cartographie qui va naturellement déboucher sur une série de préconisations visant à prévenir et atténuer les risques préalablement identifiés. Des mesures de prévention et actions correctives dont il assure par ailleurs le suivi, en collaboration avec les différentes composantes impliquées.

Au-delà de l’identification, de la prévention et de la gouvernance des risques, une partie essentielle de la mission du Risk Manager consiste aussi à promouvoir la « culture du risque » au sein de l’entreprise en sensibilisant notamment l’ensemble des collaborateurs aux problématiques opérationnelles, juridiques, financières, mais aussi sanitaires auxquelles peut être confrontée l’entité.

▶️ Pourquoi se tourner vers un Risk Manager indépendant ?

Lorsqu’elles décident de se mettre en quête d’un expert en gestion des risques, certaines entreprises ont toutes les peines du monde à trouver le bon profil. La raison ? Profession encore relativement jeune pour laquelle il n’existe quasiment aucune formation, le Risk Management regroupe surtout des managers expérimentés capables de s’adapter à tous les contextes. Des professionnels neutres, objectifs, proactifs et dotés d’un esprit d’innovation qui agissent dans le seul intérêt de l’entreprise ou tout du moins dans celui des instances dirigeantes.

Composé d’une dizaine de Risk Managers indépendants et expérimentés intervenant dans l’ensemble de la France et même à l’étranger, le réseau Managers en Mission est en mesure d’accompagner les entreprises ayant le désir de mieux gérer les risques inhérents à leur activité : finance, banque, développement durable, assurance, informatique, aéronautique, énergie…