Pilotage de la performance : pourquoi recourir à un manager de transition ?

pilotage-de-la-perofrmance

Le manager de transition : résoudre les problématiques stratégiques de l’entreprise

Convoité par les plus grands groupes, mais aussi les plus petites entreprises, le manager de transition n’est pas un professionnel comme les autres. Intervenant sur des problématiques complexes, parfois dans un contexte d’urgence, cette ressource externe très expérimentée met son regard neutre et objectif au service des entreprises qui font appel à ses services.

Sans passé ni futur au sein de l’entité, le manager de transition est extérieur aux tensions internes et aux jeux de pouvoir, agissant dans le seul intérêt de l’entreprise ou tout du moins dans celui du donneur d’ordre. Immédiatement opérationnel, il permet à l’entreprise de bénéficier d’un service totalement sur-mesure, pendant une période délimitée dans le temps et pour un budget clairement défini en amont. En d’autres termes, faire appel au manager de transition, c’est écarter toute mauvaise surprise.

Doté d’un profil « hors normes », le manager de transition tire son expertise très pointue de ses nombreuses années passées à des postes stratégiques. Ainsi, il n’est pas rare que le manager de transition ait occupé à plusieurs reprises un poste de direction dans plusieurs grandes entreprises de renom. Un élément très qualifié mu par une véritable culture de la performance, qui apporte des résultats allant souvent bien au-delà des espérances que l’on porte en lui.

 

Comment le manager de transition intervient-il dans le cadre du pilotage de la performance ?

D’une durée limitée dans le temps, généralement entre 6 et 12 mois, une mission de management de transition se déroule en plusieurs étapes bien spécifiques, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous :

  1. Diagnostic de la situation : une fois recruté, le manager de transition commence sa mission par un état des lieux afin de cerner précisément les besoins de l’entreprise et de l’analyser en profondeur. De cette manière, il peut mettre en évidence les forces et faiblesses de l’entité, et notamment ce qui freine sa performance, ainsi que ses principaux axes de développement.

 

  1. Définition et mise en œuvre du plan d’actions : une fois le diagnostic posé, le manager de transition réalise un plan d’actions, c’est-à-dire une liste hiérarchisée des différentes actions à mener pour atteindre l’objectif défini. Avec l’accord de l’entreprise, il assure la mise en œuvre du plan d’actions en étroite collaboration avec les équipes impliquées dans le projet.

 

  1. Mesure de l’avancement de la mission : pour suivre le déploiement du projet et s’assurer de l’efficacité des actions mises en place, le manager de transition s’appuie sur des indicateurs clés de performances (KPI) regroupées dans un tableau de bord. Chaque mois, il effectue le point sur l’avancement de la mission dans le cadre d’une réunion en compagnie de la direction de l’entreprise.

 

  1. Transmission des compétences : avant la fin de sa mission, le manager de transition rédige une feuille de route et se charge de transmettre les compétences clés aux collaborateurs concernés pour permettre à l’entreprise de continuer sur la voie de la performance, même après son départ.

 

  1. Transmission des résultats obtenus : la fin de la mission est marquée par un entretien. Durant cet ultime rendez-vous, le manager de transition présente les résultats de son intervention au donneur d’ordre.

 

La force du réseau Managers en Mission pour piloter votre performance

L’une des grandes forces du manager de transition réside dans son niveau d’expertise très avancé, ses nombreuses années d’expérience, son leadership et sa réactivité à toute épreuve. Autant d’atouts recherchés par les entreprises qui se trouvent décuplés par la puissance du réseau Managers en Mission.

Comptant plusieurs centaines d’experts, notre réseau permet en particulier au manager de transition de bénéficier de l’appui d’un directeur de mission pendant toute la durée de son intervention. Doté de compétences complémentaires, ce binôme, également manager de transition, apporte un savoir-faire utile et un autre point de vue qui concourent à la réussite de la mission.

Encadré et soutenu par une société de portage salarial qui s’occupe notamment de ses obligations administratives, le manager de transition est en mesure de se concentrer à 100 % sur la réalisation de sa mission. Un vrai avantage pour l’entreprise en quête d’efficacité et de performance !