Comment motiver les salariés ?

comment-motiver-ses-salariés

Pour motiver des salariés, il est d’abord nécessaire de comprendre ce qui les pousse à faire leur travail ou, plus précisément, ce qui fait naître chez eux l’envie de travailler. La motivation est individuelle, c’est un état d’esprit et elle ne se commande pas. Par contre, il est possible de l’influencer, autant de manière positive que négative ! L’entreprise et le manager jouent là un rôle important. Découvrez quels sont les principaux facteurs de motivation des salariés ainsi que nos conseils pour stimuler vos collaborateurs.

Les enjeux pour une entreprise de motiver ses salariés

La productivité des salariés est étroitement liée à leur motivation. Un salarié motivé est souvent très impliqué et cela dénote d’un engagement fort. Autant d’éléments qui concourent à la performance d’une entreprise. L’enjeu est donc de taille !

Motivation, implication et engagement sont des notions proches, mais qu’il convient de distinguer pour bien comprendre d’où naît la motivation. L’engagement est fondé sur la relation qu’entretient un salarié avec son emploi, l’implication correspond davantage à son attachement à l’entreprise, tandis que la motivation désigne les raisons qui stimulent sa volonté de travailler.

Améliorer la motivation des salariés : un exercice complexe

Le psychologue américain Frederick Herzberg a développé une théorie intéressante, baptisée la théorie des deux facteurs, selon laquelle la motivation des salariés repose sur deux axes :

  • Les facteurs d’hygiène qui correspondent aux conditions dans lesquelles le salarié travaille (sécurité, salaire, locaux, aménagements, ambiance, relations avec la hiérarchie, etc.)
  • Les facteurs de motivation (ou besoins moteurs) qui sont liés au contenu du travail en lui-même (les responsabilités, l’autonomie, les perspectives d’évolution, l’intérêt des missions, etc.) 

Alors que les facteurs d’hygiène, s’ils sont bien pris en compte, permettent d’éviter l’insatisfaction des employés, les facteurs de motivation, lorsqu’on les stimule, sont ceux qui conduisent à la satisfaction des salariés. La satisfaction des facteurs d’hygiène est rarement suffisante pour motiver les salariés. Pour atteindre le haut de la courbe de motivation, l’entreprise doit réduire au maximum l’insatisfaction en répondant aux besoins d’hygiène et, dans le même temps, accroître la satisfaction en comblant les besoins moteurs.

Les principaux facteurs de motivation des salariés

La rémunération

Sans grande surprise, le salaire est l’un des principaux facteurs de motivation chez les salariés. Selon l’enquête ADP “Workforce view in Europe 2018”, la rémunération est la première source de motivation et d’engagement pour 47 % des Européens actifs. Ce n’est pas le seul leitmotiv, loin de là, mais pour beaucoup la reconnaissance du travail passe notamment par une rémunération juste. Elle doit être en adéquation avec le profil du salarié (compétences et niveau de formation) et la valeur du travail qu’il fournit. Le manager n’a pas toujours les mains libres pour ajuster comme il l’entend la rémunération de ses collaborateurs, ni répondre aux autres besoins d’hygiènes. Il aura une plus grande marge de manœuvre sur les leviers émanant des besoins moteurs sur lesquels nous allons nous attarder davantage.

Le sens

La quête de sens est de plus en plus citée par les salariés comme une composante importante de leur motivation au travail. L’intérêt porté à la mission et les valeurs véhiculées par l’entreprise favorisent l’accomplissement du salarié et son implication. Cette recherche de sens dans le travail est particulièrement présente chez la nouvelle génération d’actifs, d’où l’importance, lors du recrutement, d’identifier les futurs salariés réellement en accord avec les valeurs de l’entreprise. 

La confiance

La confiance, notamment celle de leur manager, est un autre élément à la base de la motivation des salariés. De la confiance découle des facteurs particulièrement appréciés des collaborateurs, comme la prise de responsabilité et l’autonomie. L’autonomie incite les employés à viser des objectifs toujours plus élevés et la responsabilisation prouve que leurs décisions et leur avis comptent au sein de l’équipe et aux yeux de la hiérarchie.

La reconnaissance

Comme nous l’avons vu précédemment, la reconnaissance matérielle et immatérielle joue un rôle important. La rémunération peut être un moyen de reconnaissance, mais le salarié attend également que la reconnaissance soit exprimée de manière claire par son manager.

La bienveillance

Elle fait beaucoup parler d’elle, à raison ! La relation entre le manager et ses collaborateurs est essentielle et doit passer par un management bienveillant pour être vécue agréablement par les salariés. Se voir confier des objectifs atteignables, avoir le droit à l’erreur, se sentir considéré et écouté sont des éléments clés qui contribuent grandement à la motivation.

L’apprentissage

Avoir des pistes d’évolution professionnelle ou d’acquisition de nouvelles compétences favorise l’épanouissement professionnel et la motivation. Un salarié sans projet d’avenir dans l’entreprise risque d’être passif. D’après une étude menée par LinkedIn en 2018, apprendre et grandir professionnellement rend les salariés plus confiants et plus productifs. L’acquisition de nouvelles compétences est l’un des aspects qui les motive le plus. À l’inverse, sentir qu’il n’y a plus d’évolution possible est la première raison qui les pousse à changer d’emploi.

Mesurer la motivation des salariés

La motivation des collaborateurs est, elle-même, un des moteurs de l’engagement des salariés vis-à-vis de l’entreprise. S’il existe différents indicateurs à suivre pour mesurer le taux d’engagement, la mesure de la motivation des salariés passe essentiellement par l’écoute et le dialogue. Mieux vous connaissez vos collaborateurs, plus vous serez à même d’évaluer leur degré de motivation. Communication régulière et observation de votre équipe vous permettront de mettre le doigt sur les satisfactions et insatisfactions des uns et des autres. Vous pourrez ainsi identifier les leviers à actionner pour améliorer leur motivation.
En complément, une enquête bien préparée peut vous aider à récolter l’opinion de vos collaborateurs sur leur état de motivation.

Solutions pour motiver les salariés

Voici les “outils” de motivation des salariés les plus efficaces que vous pouvez mettre en place dans votre équipe :

Déléguez, vous avez tout à y gagner ! En déléguant vous prouvez à vos collaborateurs que vous leur faites confiance et qu’ils sont capables de réaliser une mission à leur façon. Ils se sentiront valorisés et donneront le meilleur d’eux-mêmes. Soyez clair sur les objectifs dès le départ et lâchez le contrôle. 

Donnez de l’autonomie à vos collaborateurs pour les motiver. Des entreprises comme Michelin ou Danone l’ont bien compris et parient sur la confiance depuis des années en responsabilisant leurs équipes, en leur laissant de l’autonomie sur leur façon de s’organiser ou de recruter. Chez Patagonia, les horaires des employés sont totalement flexibles. Les salariés gèrent eux-mêmes leur emploi du temps. Ils sont libres d’aller surfer ou skier si le temps est idéal, l’essentiel étant que le travail attendu soit bien fait. C’est ce qu’Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, appelle le management par l’absence !

Exprimez votre reconnaissance ou satisfaction dès que cela s’y prête. Valorisez leurs compétences lors d’un feedback ou d’un bilan de fin de mission. Félicitez-les au détour d’une conversation informelle. Les occasions de dialoguer ne manquent pas. Les formes simples et individuelles de reconnaissance sont très appréciées et souvent mieux reçues qu’un long discours devant une assemblée ou qu’un team building pour motiver les collaborateurs. Le team building aura davantage d’intérêt si vous souhaitez renforcer la cohésion d’une équipe.

Soyez vrai et sincère dans vos différentes démarches et n’hésitez pas à consulter vos collaborateurs si vous envisagez une gratification individuelle ou collective, afin de vous assurer qu’elle sera appréciée. Rien de pire pour les salariés que d’avoir l’impression d’être instrumentalisés pour mettre en avant l’image de l’entreprise par exemple. 

Faites en sorte que vos collaborateurs trouvent du sens dans leur mission. Chez Decathlon par exemple, les valeurs de l’entreprise sont celles véhiculées par le sport : cohésion, travail en équipe, entraide. En recrutant des employés passionnés de sport, Decathlon s’assure de s’entourer de collaborateurs qui partagent les mêmes valeurs et qui devraient trouver du sens dans leur mission.

Accompagnez vos collaborateurs dans leur évolution professionnelle en étant attentif à leur potentiel de développement. Réfléchissez ensemble à des pistes d’évolution motivantes, qui serviront à la fois le salarié et l’entreprise.

C’est souvent à leur arrivée dans l’entreprise que la motivation des salariés est à son apogée. Les efforts du manager devront se concentrer sur le maintien de la motivation de ses collaborateurs qui risque de décroître avec le temps. En période de crise, interne ou externe, vos collaborateurs peuvent également perdre leur enthousiasme. Si vous pensez avoir besoin de remobiliser votre équipe et booster sa motivation, c’est le bon moment pour appliquer ces conseils.