Comment manager une équipe de salariés IT tout en les motivant ?

Selon une étude de 2017 réalisée par Culture Amp auprès de 200 sociétés, les salariés du secteur IT se montreraient dans l’ensemble assez peu fidèles à leur entreprise. Pour limiter le turn-over, les entreprises doivent parfois mettre en place des actions radicales, quitte à se réinventer. Au-delà du ressort purement financier, qui n’est d’ailleurs pas toujours suffisant pour limiter la fuite, il existe d’autres leviers sur lesquels il est possible de jouer. Nous vous proposons de découvrir ces principales sources de motivation.

 

 

Des marques de reconnaissance et de respect

Si certains managers ont le reproche facile, les mots d’encouragement ou de reconnaissance sont parfois bien plus difficiles à exprimer. Il faut savoir qu’il n’en faut souvent pas beaucoup plus pour démobiliser des salariés qui, lassés d’attendre une hypothétique marque de gratitude, préfèrent quitter le navire de manière prématurée.

Par conséquent, ne lésinez pas sur les signes de reconnaissance. De plus, soyez constructif dans vos critiques. L’objectif est en effet d’aider les salariés à cerner le problème et à y remédier rapidement sans que cela soit perçu comme une remontrance.

Par ailleurs, l’adoption d’un comportement respectueux et constructif vous permettra d’accroître la confiance que l’on vous accorde. En tant qu’intervenant extérieur à l’entreprise, il s’agit là d’un point fondamental.

 

Des objectifs clairement définis

Une équipe, aussi enthousiaste et talentueuse soit-elle, ne peut conserver indéfiniment sa motivation, et donc son niveau de performance, sans connaître précisément les finalités de son travail. Si vous souhaitez offrir un regain de motivation à vos collaborateurs, il va donc falloir soigneusement définir vos objectifs. Pour rappel, selon la célèbre méthode SMART, un bon objectif est à la fois ambitieux, réaliste, précis, chiffré et limité dans le temps.

Pour que les salariés puissent juger de leur progression par rapport aux objectifs fixés, il est également essentiel de jouer la carte de la transparence en leur donnant accès aux indicateurs clés de performance (KPI) qui les concernent.

 

Une évolution en interne et plus d’autonomie

Un salarié qui s’ennuie au bureau et n’entrevoit aucune perspective d’évolution au sein de son entreprise peut rapidement baisser les bras, au grand dam de sa productivité. Il est donc crucial de favoriser l’évolution interne en développant notamment des offres de formation permettant à celles et ceux qui le souhaitent de gagner en compétences ou en responsabilités.

En outre, pour que le travail devienne une véritable source d’épanouissement, il convient de développer l’autonomie des salariés et de gommer les marqueurs hiérarchiques, autant que faire se peut, tout en fixant un cadre précis à cette liberté afin de prévenir tout excès.

 

Des conditions de travail propices au bien-être

La manière dont les salariés perçoivent leur environnement de travail a une influence considérable sur leur niveau de motivation. Il est donc essentiel de mettre en place les actions propices à favoriser leur bien-être. Cela peut par exemple passer par la mise en place d’horaires à la carte, la réalisation d’une « salle détente », d’une cure de créativité en espace de coworking…  Si vous faites partie des managers qui craignent les abus, sachez que si ces derniers existent, ils restent toutefois marginaux. En effet, la confiance accordée à un collaborateur a plutôt tendance à accroître son engagement que sa défection.

L’amélioration des conditions de travail repose en partie sur la prise en compte et la synthèse des attentes de chaque salarié. En raison d’habitudes bien ancrées, certains collaborateurs peuvent éprouver quelques difficultés à identifier clairement leurs attentes. Dans ce cas, aidez-les à formaliser leurs besoins.

 

Des valeurs mises en application au quotidien

Nombre d’entreprises du secteur IT s’enorgueillissent d’être porteuses de belles valeurs, mais combien d’entre elles prennent vraiment la peine de les mettre en pratique ? Séduits par les promesses entendues lors de leur entretien d’embauche, certains salariés tombent de haut en prenant conscience que l’intérieur de la boutique n’est en rien comparable à ce qui était affiché en vitrine.

Par conséquent, assurez-vous que l’entreprise est fidèle à ses valeurs en restant notamment attentif à la manière dont sont traitées les équipes et la clientèle au quotidien. Si vous constatez un décalage entre ce qui est dit et ce qui est fait, prenez les mesures adéquates pour rétablir la situation !

Enfin, pour renforcer la fierté d’appartenance à l’entreprise, qui constitue une puissante source de motivation, pourquoi ne pas mettre en place des actions sociétales concrètes, comme un don de matériel informatique à des associations, par exemple ?

 

07 Sep 2017