Les clés du réseautage digital

reseautage-digital

Avoir un bon réseau ouvre des portes, c’est indéniable. Certes, il ne fait pas tout, mais il donne souvent un vrai coup de pouce à une carrière ou un projet. On peut parfois avoir le sentiment de ne pas connaître les bonnes personnes ou ne pas être à l’aise avec l’idée de “réseauter”. Rassurez-vous, le networking, ce n’est pas seulement chercher à obtenir quelque chose des autres. C’est avant tout discuter, questionner, partager des informations. La plupart du temps, on réseaute sans s’en même s’en rendre compte. Le réseautage digital n’est pas plus compliqué que ça ! Mais pour éviter d’en faire une activité trop chronophage, découvrez comment réseauter efficacement sur le Web.

4 conseils pour un networking digital efficace

#1 Définir l’objectif de votre networking

Avant de prendre contact avec vos anciens collaborateurs ou vos clients actuels, posez-vous la question : pourquoi je veux développer mon réseau ?

Votre discours et vos actions ne seront pas les mêmes si vous êtes à la recherche d’un prestataire, en quête de nouveaux clients ou si vous souhaitez renforcer votre notoriété sur votre secteur de marché. Définir l’objectif de votre networking vous aidera à orienter votre message et à identifier les meilleurs canaux pour le diffuser. 

#2 Mettre à jour votre profil LinkedIn

Vous venez de rencontrer une personne intéressante et souhaitez en savoir plus sur son parcours. Votre réflexe sera certainement de saisir son nom et son prénom sur Google. Et l’une des premières informations que le moteur de recherche vous présentera, c’est son profil LinkedIn

D’où l’importance d’avoir un profil à jour ! Voici nos quelques conseils :

  • Une photo de profil récente où vous êtes en situation professionnelle
  • Un résumé de votre parcours qui met en avance vos compétences et donne envie d’en savoir plus
  • Une description de vos expériences avec les bons mots-clés
  • Votre formation

N’hésitez pas à solliciter vos clients ou vos anciens partenaires professionnels afin qu’ils laissent une recommandation sur votre profil. La recommandation est l’essence même du réseautage.

#3 Bien choisir les relations de votre réseau

Lorsque votre profil sera à jour, il sera temps de retracer votre parcours professionnel et d’entrer en contact avec vos anciennes et actuelles relations. Pas toutes, non, uniquement les personnes que vous appréciez et celles qui ont pu vous impressionner par leurs compétences, leur énergie ou leur expertise. 

Qui contacter ?

Vos clients, vos prestataires, vos collaborateurs et pourquoi pas, vos anciens camarades de promo. Bref, tous ceux qui ont croisé votre route professionnelle et avec qui vous seriez heureux d’échanger à nouveau. N’hésitez pas à contacter également ceux dont vous admirez le parcours, même si vous ne les connaissez pas personnellement.

Si vous vous demandez comment prendre contact avec eux, eh bien, pourquoi ne pas être transparent ? Vous pouvez tout simplement leur dire ce que vous appréciez chez eux et que vous seriez heureux qu’ils fassent partie de votre réseau.

#4 Choisir les bons canaux

LinkedIn est LE réseau professionnel par excellence, mais il existe d’autres outils de réseautage digital.

  • Shapr : une application de networking qui vous présente chaque jour le profil de 15 personnes avec qui vous pourriez “matcher” professionnellement. Une façon originale de réseauter, basée sur la sérendipité. 
  • Twitter vous permet de suivre les personnes influentes de votre secteur d’activité et d’engager facilement la conversation. N’hésitez pas à réagir à leurs tweets et à partager votre point de vue en commentaire.
  • Sur Facebook, les groupes peuvent être particulièrement intéressants. Ils rassemblent des personnes de votre secteur d’activité ou ayant des intérêts similaires. Présentez-vous, soyez naturels, aidez les membres du groupe quand vous le pouvez et vous serez certainement aidé à votre tour le jour où vous en aurez besoin.

Ces relations virtuelles peuvent créer de vraies opportunités et, pourquoi pas, aboutir sur des rencontres IRL (In Real Life).

Réseautage digital : les pièges à éviter

La quantité vs la qualité

Lorsque l’on cherche à développer son réseau, il peut être tentant de se focaliser sur les chiffres. 500 contacts sur LinkedIn, 300 followers sur Twitter… Ne faites pas cette erreur. Misez davantage sur la qualité de vos relations que sur la quantité. Un bon réseau est un réseau sur lequel on peut compter.

Une communication impersonnelle

Lorsque vous entrez en contact avec quelqu’un, évitez autant que possible les messages impersonnels et automatisés. Ils donnent à votre interlocuteur l’impression que vous ne vous intéressez pas réellement à lui. Pour mettre votre interlocuteur à l’aise, ne soyez pas trop direct non plus. Optez plutôt pour une approche subtile, renseignez-vous un minimum sur lui ou son activité et montrez un intérêt sincère.

Ne restez pas inactif

Être présent sur LinkedIn ou Twitter sans être actif serait une erreur, de même qu’intégrer un groupe Facebook sans y participer. Le réseautage implique de l’échange et du partage. Être présent, tel un sous-marin, s’apparente à de la veille mais ne vous permettra en aucun cas de développer votre réseau. En matière de networking, il faut donner avant de recevoir !

Être actif, c’est réagir aux publications de vos contacts, les commenter, mais c’est aussi prendre la parole et communiquer régulièrement. Lorsque vous exprimez votre opinion sur LinkedIn, par exemple, vous vous rendez visible et vous restez dans le radar de votre réseau.   

Je réseaute quand j’ai le temps

Si vous n’intégrez pas le réseautage dans votre quotidien, vous aurez beaucoup de difficultés à en faire une priorité. Vous pouvez, par exemple, décider de vous connecter chaque jour sur LinkedIn à l’heure du déjeuner pour répondre à vos messages, aux demandes de contacts et aux posts de votre réseaux. Fixez-vous des objectifs : laisser trois commentaires par jour et poster deux publications par semaine. En intégrant ces actions dans votre routine quotidienne, vous en ferez une habitude.

Le networking est à envisager comme un système d’entraide, sur le long terme. Rassurez-vous, le temps que vous investissez dans le développement et l’entretien de votre réseau vous sera rendu lorsque vous en aurez besoin. 

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre réseautage digital !