Le leadership adaptatif pour faire face au changement

Leadership-adaptatif

Dans une entreprise, on fait face à deux types de problèmes : des problèmes techniques, auxquels on trouve facilement une solution car ils sont déjà apparus par le passé ; et les problèmes adaptatifs. Ceux-là sont généralement inédits, l’entreprise n’a donc pas de procédure ou de solution établie. Une pandémie mondiale en est l’exemple parfait ! Pour répondre aux problèmes adaptatifs, il est indispensable d’adopter un leadership adaptatif. Qu’est-ce que c’est et comment s’y prendre ?

✅ Définition du leadership adaptatif

Le leadership adaptatif, ou management adaptatif, est l’acte de mobiliser des individus pour relever des défis difficiles dans un monde changeant. C’est une approche créée par Marty Linksy et Ronald Heifetz, experts et professeurs à Harvard. 

Le but du leadership adaptatif est de guider les dirigeants pour résoudre des problèmes, principalement commerciaux. Au-delà d’une simple résolution de problème, le management adaptatif permet également d’anticiper les défis à venir et d’identifier leur cause. 

Le leader adaptatif a la particularité d’avoir une grande capacité d’adaptation, d’être ouvert aux commentaires et prêt à changer rapidement en fonction des situations. Ces compétences sont particulièrement utiles lors de bouleversements dans l’entreprise, qu’il s’agisse d’une fusion-acquisition ou d’une pandémie mondiale. 

✅ Objectifs & enjeux 

Les objectifs du management adaptatif sont d’aider les entreprises et les individus à s’adapter face aux défis et aux processus de changement. Cette approche s’appuie sur 3 éléments clés : 

➡ Définir ce qui est important. La question à se poser est : qu’est-il indispensable de conserver et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Le leadership adaptatif nécessite de remettre en question ce qui était auparavant indispensable pour l’entreprise, si ça ne l’est plus aujourd’hui. Par exemple, mettre fin à un partenariat avec un fournisseur dont la société n’a plus besoin. 

Encourager l’expérimentation. Pour faire face aux défis et trouver des solutions, le leader adaptatif doit encourager la créativité et l’innovation. Les erreurs ne sont pas graves, elles permettent de s’améliorer. L’objectif final est de développer l’entreprise et de révéler son potentiel.

Évaluer les nouveaux systèmes. Une fois les expérimentations achevées, il est temps d’intégrer les nouvelles pratiques dans l’entreprise. En tant que leader, votre rôle est de surveiller l’impact de ces nouveaux systèmes et d’y apporter les ajustements nécessaires avec votre équipe.

✅ Grands principes du leadership adaptatif

Comme tout leadership, le leadership adaptatif dispose de grands principes : 

➡ Intelligence émotionnelle

Pour être un bon leader adaptatif, il faut être empathique et savoir gérer vos émotions et les émotions des autres. C’est ce qu’on appelle l’intelligence émotionnelle. Cette capacité permet de créer de la confiance, de favoriser les relations de qualité et d’encourager les collaborateurs à atteindre leurs objectifs.

➡ Honnêteté et transparence

Soyez transparent et honnête, pour le bien de vos salariés. L’honnêteté permet de bien introduire les changements et de fédérer des équipes autour d’un projet. Sans confiance de la part de vos collaborateurs, aucun changement ne pourra être réalisé. Soyez également ouvert aux points de vue de vos équipes et prenez-les en compte dans vos décisions.

➡ Développement

Expérimenter, essayer de nouvelles choses est très important dans le management adaptatif. L’objectif : aider la société à se développer et à mieux se préparer aux changements. Les leaders adaptatifs encouragent également les salariés à accroître leur potentiel.

➡ Personnalité

En tant que leader, vous devez gagner le respect de vos équipes. Pas en manageant par la peur, mais en étant à l’écoute, transparent et honnête. Il vous faut être capable d’admettre vos erreurs, de changer les processus qui ne fonctionnent pas et d’écouter les idées de vos collaborateurs. 

✅ Bonnes pratiques

Pour adopter le management adaptatif dans votre société, voici quelques bonnes pratiques à mettre en oeuvre :

➡ Bien connaître ses collaborateurs

Afin de savoir quel type de management conviendra le mieux à vos collaborateurs, vous devez bien les connaître ! Même si cela semble évident, il est important d’identifier les besoins et les attentes de chaque membre de votre équipe.

Pour cela, planifiez des temps d’échanges avec chaque collaborateur. Pas seulement un entretien annuel ou d’évaluation, mais des rencontres individuelles régulières pour faire le point. Soyez également attentif aux “signaux faibles” qui peuvent indiquer un mal-être : stress, découragement, critique, conflits, etc.

➡ Comprendre les comportements

Vous faites face à un employé difficile ou en conflit avec l’équipe ? Avant de vous lancer dans des actions, demandez-vous s’il y a des raisons qui expliquent son comportement. 

Le but n’est pas de lui trouver des excuses mais de comprendre la situation globale et de comprendre son fonctionnement. Cela vous permettra de trouver une solution adaptée, en accord avec sa personnalité.

➡ Prendre le temps d’expliquer

Si vous avez une forte capacité d’adaptation, ce n’est pas le cas de tout le monde dans l’équipe. Certains membres auront plus de difficultés à accepter le changement, il est donc essentiel de prendre le temps d’expliquer ces évolutions et ce que ça implique pour eux.

Cet investissement vous prendra du temps au début, mais vous en fera gagner par la suite car vous n’aurez pas de conflits à gérer. Il sera plus facile de fédérer l’équipe autour de ce projet. 

➡ Prôner l’action collective

Le leadership adaptatif n’est pas un leadership autoritaire, vertical, mais un leadership qui prône l’action collective. Tous les salariés doivent être impliqués dans les actions menées par l’entreprise, surtout en période de changement ou de crise. 

Le leader adaptatif a pour rôle d’identifier des objectifs communs et les possibilités d’actions collectives, pour que chacun fasse sa part. Cela peut se faire au sein d’une même équipe comme entre différents services de l’entreprise.

➡ Fixer un cadre

Le management adaptatif ne veut pas dire que tout est permis. Il est important de définir un cadre de travail et des règles. Cela peut sembler paradoxal mais il est plus facile de s’adapter et d’innover dans un cadre précis. 

✅ Principaux freins

La mise en place d’un management adaptatif peut présenter quelques freins. 

Changer les attitudes, les perceptions, les croyances et les valeurs des individus est généralement difficile. Peu de personnes aiment le changement. Il est également compliqué d’abandonner d’anciennes méthodes ou de vieux processus. 

Les freins peuvent ainsi provenir des salariés comme des dirigeants. Les salariés peuvent craindre pour leur poste ou pour leur capacité à s’adapter. Les dirigeants ont davantage de difficultés à se remettre en question et à écouter les opinions de leurs équipes. Il s’agit d’un véritable travail d’équipe à mener pour mettre en place un management adaptatif. Être accompagné par un manager de transition, rôdé aux conduites du changement, peut être bénéfique pour le développement de votre entreprise.