[La reprise, c’est maintenant] Interview de Philippe Roy, manager de transition

interview-manager-transition-reprise-covid

Bonjour Philippe, vous êtes issu d’un parcours professionnel passé au sein de directions métiers (Supply Chain, Qualité) impliquant jusqu’à 100 personnes, et vous êtes spécialisé en Supply Chain & Organisation. Vous intervenez  auprès des PME, des ETI et des filiales de grands groupes internationaux, avec un focus sur la santé, la pharmaceutique, les dispositifs médicaux (dentaires et vétérinaires), les cosmétiques et l’agroalimentaire. Vous avez également une expérience entrepreneuriale dans le Retail/Franchise. Votre expertise s’appuie sur la maîtrise des activités situées en amont et en aval des sites de production : centres d’appels, approvisionnements, achats indirects, prévisions, distribution et transport. 

Managers en Mission – Quelles sont les spécificités de la mission sur laquelle vous concentrez actuellement vos efforts ?

📢 Philippe Roy – À l’heure actuelle, je réalise une mission dans le secteur du mobilier de bureau au sein de la Supply Chain. Plus précisément, j’accompagne mon client post Go-live sur un déploiement de WMS (Warehouse Management System) dans le magasin de composants et les zones de picking en bords de chaîne d’une usine.

Managers en Mission – Comment êtes-vous arrivé chez Managers en Mission, et pourquoi avoir fait ce choix ?

📢 Philippe Roy – J’ai intégré Managers en Mission en novembre 2018. J’ai notamment été séduit par le mode d’organisation du groupe, son implantation par région, la taille, l’efficacité et la convivialité de son réseau, mais aussi par la qualité de l’intégration des managers.

Les réunions mensuelles permettent de maintenir le lien avec les équipes, de réseauter et surtout d’apprendre à connaître et échanger avec ses pairs. En outre, Managers en Mission donne la possibilité aux managers de transition de réaliser des missions ou d’en proposer à leur réseau par le biais de la prospection.

Managers en Mission – De manière générale, quels sont les défis auxquels vous devez faire face dans le cadre de votre activité de manager de transition ?

📢 Philippe Roy – Le premier défi consiste à saisir rapidement les enjeux de la situation qui se présente à nous afin de pouvoir poser un diagnostic fiable dans les meilleurs délais. Dans un second temps, il s’agit de comprendre la culture de l’entreprise pour être en mesure de s’intégrer rapidement. Toutefois, en tant que manager de transition, notre rôle est d’acquérir et de conserver une posture « d’apporteur de solutions », caractérisée par son point de vue neutre et objectif, en rupture avec le positionnement du salarié.

Enfin, même s’il est primordial de s’appuyer sur son expérience professionnelle pour répondre le plus efficacement possible à la problématique rencontrée par l’entreprise, il s’agit pour autant d’éviter de faire du « copié-collé » en déployant une solution déjà utilisée par le passé.  

Managers en Mission – Comment envisagez-vous la reprise post-crise sanitaire dans votre secteur ?

📢 Philippe Roy – Dans le secteur du mobilier de bureau, dans lequel j’interviens actuellement, le mot d’ordre est « reprise progressive ». Depuis la réouverture, nous n’avons d’ailleurs pas encore constaté de retour d’une forte affluence côté clientèle. En raison de la réouverture graduelle et la mise en place du télétravail, les livraisons clients et le planning de production sont également un peu difficiles à orchestrer.

Ce qui va représenter un nouveau défi, ce sera notre capacité à livrer dans un délai très court en nous adaptant à la nouvelle pratique du télétravail. Un autre enjeu sera de réussir à basculer en très peu de temps d’un business 100 % B to B vers un business en partie B to C.

Managers en Mission – D’après vous, quels pourraient être les effets positifs de cette crise sur votre secteur ?

📢 Philippe Roy – À mes yeux, cette situation devrait avoir un impact positif sur le secteur en favorisant l’émergence et le renforcement de nouveaux canaux de distribution, notamment pour ce qui est du B to B et du e-commerce.

Managers en Mission – Selon vous, comment les managers de transition peuvent-ils contribuer à cette reprise ?

📢 Philippe Roy – Pour ma part, je n’ai encore constaté aucune modification des caractéristiques du métier de Manager de Transition. En revanche, il y a de fortes chances pour que l’on assiste tôt ou tard à une augmentation du nombre d’entreprises qui feront le choix (ou seront contraintes) de se tourner vers le management de transition pour sortir de la crise et la dépasser.

En ce qui concerne la nature des missions : à court terme (c’est-à-dire, d’ici 6 à 12 mois), il devrait y avoir une réduction de la voilure pour les projets de développement, sauf ceux en lien avec l’optimisation des processus et la réalisation d’économies. Par contre, les missions de DG (retournement d’entreprise), de Directeur des Finances (gestion de la trésorerie), de DRH (downsizing) et Directeur des Achats (réduction des coûts), pour ne prendre que quelques exemples parmi les plus représentatifs, devraient occuper une place bien plus importante de notre activité dans les mois à venir.