Intégrer le réseautage dans son quotidien

Intégrer-le-réseautage-dans-son-quotidien

Réseauter pour profiter des avantages mutuels des liens tissés avec ses contacts, voilà un vœu pieux que bien peu de professionnels parviennent pourtant à réaliser. La faute à un manque de temps ? D’implication ? De persévérance ? Comment parvenir à articuler le réseautage avec un emploi du temps parfois déjà bien chargé, comme l’est celui du manager de transition ? Voici nos conseils ⬇️ !

🔴 Pourquoi faire de la place pour le networking ?

Bien que personne ne songerait à revenir sur l’importance du réseautage (ou networking), les professionnels sont encore nombreux à ne pas avoir franchi le pas. Un paradoxe qu’on peut expliquer de la façon suivante : développer un réseau de contacts professionnels de façon efficace et l’entretenir sur le long terme nécessitent à la fois de la préparation et de l’implication au quotidien. Mais pour certains professionnels, investir du temps dans cette activité est perçue comme un véritable sacrifice. C’est en réalité tout le contraire !

Les exemples ne manquent pourtant pas : combien de professionnels ont décroché une mission intéressante grâce à un contact qui connaissait un chef d’entreprise en demande d’expertise ? Combien ont été recommandés par un pair dans le cadre d’une discussion informelle avec un interlocuteur occupant un poste à haute responsabilité ? En tant que manager de transition, vous deviez avoir saisi cette réalité plus que n’importe qui d’autre : la qualité de votre réseau est intrinsèquement liée à la réussite de votre activité. Autant lui faire un peu de place dans votre emploi du temps !

🔴 Les étapes indispensables pour réseauter efficacement

Si vous n’avez jamais vraiment pris le temps de vous consacrer vraiment au networking, voici comment procéder pour en faire une habitude bien ancrée :

  1. En premier lieu, commencez par définir une liste des personnes que vous connaissez. Ne vous arrêtez pas à vos clients, anciens collègues, partenaires et autres connaissances professionnelles. Élargissez votre sélection aux membres de votre famille, vos amis et vos connaissances diverses. En complément, déterminez quels contacts pourraient potentiellement vous amener les différentes personnes listées.
  2. Fixez-vous des objectifs clairs et précis. Vous souhaitez certes profiter du réseautage pour trouver de nouvelles opportunités de missions pour vous et votre réseau, vous faire recommander et développer votre activité, mais par quels moyens envisagez-vous d’y parvenir ? Identifiez les groupes que vous souhaitez intégrer et les personnes avec lesquels vous devez vous connecter pour atteindre vos objectifs.
  3. Sur les réseaux et médias sociaux, menez une veille informationnelle sectorielle quotidienne, partagez des articles avec vos contacts, apportez votre expertise et votre point de vue lorsque vous le jugez pertinent… Bref, profitez de cet espace pour vous rendre visible !
  4. Quand ce sera à nouveau possible, renseignez-vous sur les événements professionnels qui seront reconduits ou reprogrammés, dans lesquels vous pourriez éventuellement faire les plus fructueuses rencontres. Notez-les soigneusement dans votre agenda et assurez-vous d’y être présent. Attention toutefois à bien privilégier la qualité à la quantité !
  5. N’attendez pas plus de 48 heures pour recontacter les interlocuteurs qui ont retenu votre attention. Par mail ou par le biais d’un message sur LinkedIn, indiquez que vous avez pris plaisir à échanger avec eux et que vous souhaiteriez poursuivre la discussion.

🔴 Quelques astuces et conseils complémentaires

Plus qu’un programme à suivre à la lettre, bien réseauter au quotidien, c’est surtout du bon sens et le respect certaines bonnes pratiques. Voici quelques conseils à garder en tête :

  • Certains professionnels sont naturellement plus enclins à réseauter que d’autres, notamment les profils les plus extravertis. Si vous appartenez à cette catégorie de personnes, n’en déduisez pas que vous pouvez faire l’impasse sur une bonne organisation.
  • Privilégiez l’écoute active et les questions ouvertes en vous laissant guider par la discussion, au lieu de préparer des phrases toutes faites qui pourraient dénoter un manque de spontanéité et d’authenticité.
  • Cela ne doit toutefois pas vous empêcher de préparer une petite présentation (pitch) destinée à présenter votre activité en quelques mots. Attention : le but est moins de vous vendre que de permettre à votre interlocuteur de mieux vous situer.
  • Renseignez-vous en amont sur vos interlocuteurs ou sur les entreprises importantes que vous pourriez être amené à croiser au quotidien, dans un événement ou sur la toile.
  • Si vous souhaitez gagner en visibilité et en crédibilité, n’hésitez pas à mettre en relation des contacts et animer les conversations en groupe, à condition de vous sentir assez à l’aise dans cet exercice.
  • Entraînez-vous à identifier les opportunités de mission dans n’importe quel contexte. Par exemple, l’inquiétude d’un interlocuteur vis-à-vis d’un projet peut cacher un besoin de compétences complémentaires.

Vous avez peur de faire face au rejet ? Cela ne doit pas vous stopper dans votre élan, bien au contraire ! Au lieu de fuir les discussions, portez une attention toute particulière aux réactions pour vous adapter en conséquence. Parfois, les signes négatifs renvoyés par votre interlocuteur sont simplement une indication que ce n’est pas le bon moment ni le bon endroit. N’insistez jamais. Faites preuve de discernement et de tact en proposant par exemple de discuter plus tard, s’il le souhaite.

Enfin, sachez tirer les enseignements des rencontres et des interactions que vous pouvez avoir au quotidien, surtout si ces dernières ne se déroulent pas comme prévu, tout en vous efforçant de ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Rappelez-vous de cela : même s’il repose sur des règles et des principes peu remis en cause, le networking, qui implique l’interaction entre des individus aux intérêts et aux personnalités parfois diamétralement opposées, est loin d’être une science exacte !

🔴 Des dispositifs pour faciliter votre pratique du réseautage

Vous l’aurez compris : réseauter au quotidien, c’est avant tout une question d’implication, mais aussi d’organisation ! Sur ce dernier point, le manager a tout intérêt à s’appuyer sur les différents outils proposés sur internet pour gagner en efficacité.

  • Un agenda/calendrier en ligne : consultable à tout moment, depuis n’importe quel support, l’agenda en ligne vous permet d’accéder à votre emploi du temps et à vos contacts d’un simple coup d’œil. Certes classique, mais totalement indispensable.
  • Un gestionnaire de tâches : idéal pour s’organiser au quotidien, ce type de solution peut vous aider à prioriser vos activités, y compris dans le cadre du développement de votre réseau.
  • Une application de prise de notes : peur d’oublier une information importante avant de vous rendre à un événement de networking ? Besoin de retrouver le nom d’un contact mentionné par votre interlocuteur au détour d’une conversation ? Le gestionnaire de notes vous aide à réseauter l’esprit plus tranquille !
  • Un profil sur les réseaux sociaux : aujourd’hui primordiale, la présence sur les réseaux sociaux, notamment LinkedIn, vous permet d’entrer en contact avec des professionnels du monde entier en quelques clics. Portez une attention toute particulière à la qualité et la cohérence de vos profils ! Ceux-ci doivent en particulier mettre en avant vos forces, vos compétences et vos réalisations.

Un dernier mot sur les formations. À l’image de ce que propose Managers en Mission à ses managers en portage salarial, les formations peuvent vous aider à tirer pleinement parti des possibilités offertes par le networking pour faire grandir votre réseau et développer votre activité en accédant à de nouvelles opportunités de missions : pensez toujours à demander la liste des participants !