S’inspirer de Marie Curie pour mieux travailler

Marie-curie-1

Marie Curie est un personnage historique fascinant, tant pour son parcours professionnel que pour ses grandes qualités. Elle est la première femme à avoir reçu le Prix Nobel, seule femme à en avoir reçu 2 et première femme élue à l’Académie de médecine. Si elle repose aujourd’hui au Panthéon, elle continue d’inspirer des milliers de femmes et d’hommes. Retour sur son parcours et comment s’en inspirer pour votre vie professionnelle.

✅ Portrait professionnel de Marie Curie

Née en 1867 à Varsovie, Marie Curie décide de faire des études de physique en France, à la faculté des sciences de Paris. Ses excellents résultats la conduisent à être engagée dans le laboratoire des recherches physiques de Gabriel Lippmann, dans lequel elle rencontre Pierre Curie, chef des travaux de physique à l’École municipale de physique et de chimie industrielles. Après un rapide retour à Varsovie, Marie revient en France pour se marier avec Pierre en 1895.

En 1896, son doctorat l’amène à rédiger une thèse sur les rayonnements produits par l’uranium, à la suite de la découverte de la radioactivité par Henri Becquerel. Elle découvre alors la radioactivité du thorium. Elle démontre que la pechblende et la chalcolite sont deux à quatre fois plus radioactives que l’uranium.

En collaboration avec Pierre, Marie Curie entame une étude sur la radioactivité. Ils découvrent alors deux nouveaux éléments : le polonium et le radium, respectivement 400 et 900 fois plus radioactifs que l’uranium. Grâce à ses recherches sur la radioactivité, Marie Curie reçoit le prix Nobel de physique avec Pierre Curie et Henri Becquerel. C’est la première femme à recevoir le prix Nobel.

En 1911, elle reçoit un deuxième prix Nobel en chimie. Marie Curie devient ainsi la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel.

Sa volonté de faire avancer la science, sa pugnacité et sa détermination mènent malheureusement à sa perte. Elle succombe en 1934 d’une leucémie radio-induite, provoquée par une exposition prolongée aux radiations. En 1995, elle est transférée avec son mari au Panthéon. C’est la première femme à recevoir cette distinction.

✅ Pourquoi et comment s’inspirer de Marie Curie pour mieux travailler et être plus performant ?

Vous l’avez compris, Marie Curie était une travailleuse acharnée, passionnée par ses recherches. Pourtant, elle était consciente que des pauses régulières la rendaient plus performante. Malgré son travail considérable, elle n’oubliait jamais de s’aérer l’esprit et de prendre des vacances avec son mari. Pourquoi ne pas vous inspirer de son état d’esprit pour travailler plus efficacement ?

➡ Savoir prendre des pauses

D’après Natalie Pigeard, historienne au musée Curie, Marie et Pierre Curie avaient conscience des bienfaits des pauses pour leur travail. Une production scientifique d’excellence nécessite un esprit aéré : il en va de même pour votre travail de manager de transition, très énergivore.

Par exemple, lorsque les époux Curie découvrirent le polonium, ils partirent en vacances. Curieux choix, pensez-vous ? Pourtant, ils estimaient qu’il était inutile de s’acharner sur une expérience. La précipitation et la fatigue conduisent à un mauvais travail. Après 2 mois de vacances, Pierre et Marie Curie ont repris leurs travaux et ont alors découvert le radium. Cette découverte extraordinaire aurait-elle été aussi rapide sans ces congés ?

Savoir s’arrêter lorsqu’on est surmené faisait partie des principes de la scientifique. A l’époque, elle a d’ailleurs produit un rapport sur l’enseignement scolaire. Elle défendait l’idée qu’il était impossible de stimuler les capacités intellectuelles des enfants en leur donnant beaucoup de devoirs. Elle a incité à l’intégration des cours de gymnastique dans les écoles.

➡ Aimer ce que l’on fait

Marie Curie était réellement passionnée par son travail, ce qui a fait d’elle la scientifique d’exception que l’on connaît aujourd’hui. Elle pouvait passer 10 voire 12 heures dans son laboratoire, attendant le résultat d’une expérience. La recherche scientifique était sans conteste sa vocation.

Ses qualités professionnelles étaient justement liées à cette passion. Selon Natalie Pigeard, Marie Curie considérait qu’on ne pouvait rien faire de bon si l’on s’ennuyait dans son travail ou si l’on avait l’impression de se sacrifier à sa carrière. Pour être performant, il fallait trouver du plaisir dans son travail et l’aimer profondément.

C’est pour cette raison qu’elle a encouragé sa deuxième fille, Eve, à faire du piano plutôt que de la recherche scientifique. Chaque personne a ses appétences propres et il faut les respecter.

➡ Avoir confiance en soi

La confiance en soi est indispensable pour faire du bon travail. Cela n’empêche pas la modestie : comme son époux, Marie Curie était humble malgré son génie. On peut tout à fait être conscient de ses qualités sans s’en vanter. Cependant, il est parfois nécessaire de s’imposer, comme a dû le faire Marie Curie de nombreuses fois en raison de l’époque.

En effet, elle a été contrainte de multiples fois de prendre position afin de défendre son travail. En 1911, lors d’un congrès, elle a imposé que l’unité de radioactivité soit baptisée Curie et qu’elle devait faire l’étalon international du radium. Sans cette force de caractère, elle n’aurait peut-être jamais eu de Prix Nobel en physique, Pierre Curie et Henri Becquerel étant à l’origine les deux seuls nominés.

Ne craignez pas de vous mettre en avant et d’imposer vos idées si vous êtes assuré de vos compétences et de vos capacités à mener la mission à bien. Basez-vous sur vos précédentes expériences et prenez confiance en vous. C’est de cette façon que l’on vous fera confiance !