6 astuces anti-fatigue pour booster sa vitalité

astuce anti fatigue

Il n’est pas rare que les journées de travail du manager s’étirent en longueur. Parfois au point de mettre en jeu non seulement son efficacité, mais surtout sa santé. Découvrez quelques astuces pour ne pas laisser la fatigue s’installer durablement dans votre quotidien !

#1 Manger léger, sainement et lentement

Comme vous le savez sans doute, bien manger est une affaire d’équilibre. Prenez donc garde à ce que vous mettez dans votre assiette, tant en termes d’aliments que de quantité, pour ne pas faire les frais d’une digestion compliquée.

Qu’il s’agisse du petit déjeuner, du déjeuner ou du dîner, il est également important de prendre le temps de manger. Engloutir son repas en quelques minutes, c’est considérablement compliquer la tâche du système digestif.

Il convient par ailleurs d’éviter les sucreries durant la journée. Si elles peuvent offrir un bref regain d’énergie, grâce à la production d’insuline, elles finissent toutefois par fatiguer durablement l’organisme à force de solliciter le pancréas. Si vous ne pouvez vous passer de votre petite pause sucrée de l’après-midi, autant privilégier un fruit frais et de saison, dont l’index glycémique est peu élevé.

#2 Inclure la micro-sieste dans son planning

On ne reviendra pas sur les nombreux bienfaits associés à la sieste. Problème, un manager peut rarement s’accorder une demi-heure de repos. Si la sieste, au sens noble du terme, est difficilement envisageable au bureau, pourquoi ne pas vous pencher sur la micro-sieste ?

Utilisée par les astronautes ou les skippers, la micro-sieste ou sieste flash ne dure pas plus de 10 minutes. Une durée très raisonnable qui offre pourtant bien des avantages. Outre un regain d’énergie, ce petit moment de déconnexion bien mérité fait gagner en productivité et en bonne humeur !

Autre variante de sieste : la sieste caféinée. Le principe est le suivant : juste avant de tomber dans les bras de morphée, buvez un café. 10 à 20 minutes plus tard, vous ne devriez avoir aucune difficulté à vous réveiller et à vous remettre aussitôt au travail !

#3 Améliorer sa capacité adaptative

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais votre organisme est régulièrement soumis au stress. Un stress parfois nécessaire, qui peut néanmoins amoindrir votre capacité adaptative lorsqu’il est trop récurrent. Votre capacité adaptative, c’est votre faculté à vous adapter aux situations qui mobilisent votre système nerveux.

Lorsqu’il n’est pas pris en compte, cet état de stress parfois permanent peut engendrer une fatigue intense, dont il est souvent difficile de se dépêtrer, malgré de longues nuits de sommeil.

Différentes techniques vous permettent d’éviter de vous retrouver en panne sèche d’énergie au plus mauvais moment. L’une des plus efficaces consiste à exposer volontairement votre corps à une source de stress de manière progressive, en évitant soigneusement de dépasser vos limites. L’objectif : le pousser à déclencher une réponse adaptative et offrir un coup de fouet à votre système immunitaire, sur un principe similaire au fonctionnement de la vaccination.

Concrètement, vous pouvez par exemple alterner douche froide et douche chaude. Assez peu agréable au départ, cette petite routine du matin finira rapidement par devenir incontournable. Attention toutefois à bien tenir compte de vos capacités en y allant progressivement ; l’intérêt est ici de flirter avec vos limites sans chercher à les outrepasser.

#4 Pratiquer la méditation de pleine conscience

Cela fait désormais plusieurs dizaines d’années que les scientifiques s’intéressent aux effets de la méditation, et plus particulièrement à ceux de la méditation dite « de pleine conscience » (ou MBSR pour Mindfulness Based Stress Reduction).

Démocratisée en occident par le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn, cette forme de méditation permet notamment au pratiquant de faire baisser durablement son état de stress et par conséquent son niveau de fatigue, tant sur le plan physique que mental.

Attention : pour être pleinement efficace, la pratique de la méditation de pleine conscience requiert beaucoup de régularité. Heureusement, une dizaine de minutes de pratique par jour suffisent à en retirer des bienfaits au bout de seulement quelques semaines.

#5 Se dépenser sur le plan physique

Vous voulez vous endormir plus facilement et être moins soumis aux effets du stress, et donc moins fatigué au quotidien ? La pratique d’une activité physique, même à faible dose, peut vous apporter une aide des plus précieuses !

Évidemment, il n’est pas question d’affirmer que le sport ne fatigue pas. Bien au contraire, mais il s’agit toutefois d’une fatigue saine qui, grâce à la sécrétion d’endorphine (la fameuse hormone du plaisir), peut vous aider à réguler vos cycles de sommeil, améliorer votre concentration et votre créativité.

Même une simple marche de quelques minutes peut vous aider à retrouver votre tonus et vous remettre les idées au clair, alors pourquoi s’en priver ?

#6 La caféine : une drogue douce à modérer

Enchaîner les cafés ou les tasses de thé à longueur de journée, c’est généralement la technique anti-fatigue N°1 employée par les professionnels. Si les études se suivent et se contredisent parfois au sujet de son impact sur la santé, notamment sur le long terme, les addicts de la caféine peuvent néanmoins témoigner des effets secondaires que peut générer cette substance miracle : nervosité, irritation du système digestif, insomnie, nausées… Bref, à consommer avec modération !