Être un bon manager : le point de vue de nos experts

etre-un-bon-manager

Qu’est-ce qu’un bon manager ? Au-delà des grands principes, il y a la réalité. À l’horizon 2021, dans une période particulièrement bouleversée, le professionnel que l’on pourrait qualifier de « bon manager » est-il le même que celui de 2020 ? Mais surtout, qu’en pensent les premiers intéressés ? Nous avons invité plusieurs managers de transitions expérimentés à donner leur avis sur la question !

Adaptabilité, disponibilité et expertise au service des décideurs

Humble, à l’écoute, flexible, charismatique, réactif, bon communiquant… voici quelques-uns des qualificatifs les plus fréquemment employés lorsqu’il s’agit de définir les qualités indispensables d’un bon manager de transition. Une énumération qui pourrait presque nous donner la sensation que cette famille de cadres ultra-qualifiés se compose de membres issus du même moule et donc interchangeables à l’envie. Mais si exercer le métier de manager de transition implique évidemment de disposer d’un certain nombre de prérequis, les choses sont, comme on peut s’en douter, un peu plus complexes que cela.

Selon Denis Rossin, Manager de transition en direction industrielle et Directeur de Mission au sein du réseau Managers en Mission, 📢 ➞ « un bon manager est celui qui va utiliser la posture appropriée en fonction du contexte et de la personne qu’il a en face de lui. »

Une capacité d’adaptation nécessaire, tant les missions rencontrées par les managers peuvent briller par leur grande diversité. Mais ce n’est pas tout, le manager est aussi un professionnel persévérant qui n’hésite pas à partager son savoir-faire avec bienveillance.

Ainsi, comme le note Serge Bonnet, Président de Cadres en Mission et Managers en Mission, 📢 ➞ « un bon manager partage avec ses équipes sa vision de l’avenir, et les accompagne sur le chemin de la réussite professionnelle et personnelle avec opiniâtreté et bienveillance. »

Un point de vue partagé par Guillaume Péan, Directeur des Systèmes d’Information et de la Performance chez Cadres en Mission, 📢 ➞ qui considère de son côté qu’un « bon manager est celui qui forme et accompagne ses équipes, répond présent quand elles ont besoin de lui, et met en œuvre l’organisation qui permet de résoudre les problèmes et progresser grâce au collectif ».

Bien plus qu’un apporteur de solutions

Pour Emmanuel Broust, Directeur Général du Groupe Cadres en Mission, la réponse que l’on peut apporter à cette question fondamentale n’est pas aussi simple qu’elle pourrait paraître :

📢 « Qu’est-ce qu’un bon manager ?! Je ne saurai pas dire ce que signifie réellement « être un bon manager ». Chacun possède sa vision et chaque manager est unique. »

L’expert en portage salarial et en Conseil en Ressources humaines propose cependant sa définition :

📢 « Pour ma part, je crois qu’un bon manager fait d’abord preuve d’une vraie capacité d’écoute. Il sait être attentif aux besoins de son équipe et se positionne en soutien de cette dernière pour lui permettre d’atteindre les objectifs qu’il a fixés. C’est un facilitateur qui, au-delà de formuler clairement ses demandes, participe à la résolution des situations rencontrées sans pour autant agir à la place de ses équipes. Il place la confiance comme socle de son management et de ses actions avec pour mission d’accompagner et faire grandir chaque collaborateur tout en atteignant, voire surpassant les objectifs fixés. »

Pour résumer, un bon manager est non seulement doté d’une excellente capacité d’écoute, en plus d’être un très bon observateur, aptitudes indispensables pour comprendre précisément la problématique rencontrée dans toute sa complexité, mais c’est aussi un « solutionneur » et un « facilitateur » hors pair, capable de susciter la confiance au sein des équipes avec lesquelles il collabore. En outre, il possède une vraie culture du résultat qui pousse les collaborateurs à se dépasser.

Si l’on s’inscrit dans la définition donnée par Emmanuel Broust et par les autres experts à qui nous avons posé la question, le manager de transition n’est donc pas seulement là pour régler dans des délais souvent limités les problèmes rencontrés par les entreprises, aussi complexes soient-ils. Lors de son passage, cet apôtre du changement opérationnel et créateur de valeur œuvre pour que les organisations qu’il accompagne temporairement soient en mesure de devenir de meilleures versions d’elles-mêmes, notamment par l’intégration durable de nouvelles pratiques.