Développer son leadership

leadership

Développer son leadership permet de répondre aux enjeux actuels en entreprise. Les managers, en particulier les managers de transition, sont tenus d’agir en tant que leaders pour fédérer leur équipe vers un objectif commun. En développant votre leadership, vous impliquerez davantage vos collaborateurs dans leur travail et cela facilitera la réussite de votre mission. 

Qu’entend-on par “leadership” ? 

Commençons par une définition du leadership : c’est la capacité d’une personne à fédérer et à conduire un groupe dans une direction donnée, pour atteindre un but commun dans la confiance. 

Le leader en entreprise se distingue d’un décideur ou d’un gestionnaire par sa faculté à amener une équipe à travailler collectivement pour atteindre un objectif, sans les forcer mais en les incitant à le suivre. Il est donc nécessaire pour le leader d’avoir une vision, de savoir où aller pour réussir à entraîner d’autres individus derrière lui. 

Auparavant, on pensait que le leadership était majoritairement associé au charisme. Aujourd’hui, on sait que c’est une capacité qui peut s’apprendre grâce à des compétences précises, comme la vision, la communication, la confiance ou l’empathie. 

 

Pourquoi développer votre leadership de manager ? 

Dans votre rôle de manager de transition, développer votre leadership est important pour susciter l’adhésion de l’équipe que vous gérez et éviter les conflits. Sans passif dans l’entreprise pour laquelle vous intervenez, il est indispensable de vous faire accepter rapidement et cela passe par un bon leadership

Être un manager tyrannique et autoritaire, c’est terminé. Pour être un manager leader, il faut être motivant et bienveillant. En étant une source d’inspiration pour vos collaborateurs, vos décisions seront bien plus suivies et votre équipe, davantage investie. Le leadership est un moteur pour conduire vos projets avec l’approbation de tous.

Si certains managers ont naturellement du leadership, d’autres doivent développer cette qualité pour accomplir leur mission de management de transition. 

 

Comment développer son leadership ? 

Pour développer votre leadership, vous pouvez d’ores et déjà travailler sur ces soft skills : la motivation, l’empathie, la communication, la confiance et la responsabilité. Ces qualités contribueront à améliorer votre leadership au quotidien.

Motivation : en tant que manager leader, votre rôle est de motiver votre équipe afin qu’elle soit efficace. Vous devez savoir comment l’impliquer dans son travail afin d’atteindre les objectifs de l’entreprise. Cela passe par l’écoute et la compréhension de leurs problématiques. Si vous devenez un soutien pour votre équipe, elle restera motivée. Elle s’investira peut-être même davantage si vous lui fournissez les solutions adéquates. 

Empathie : l’intelligence émotionnelle fait partie des qualités essentielles chez un leader. Pour la développer, mettez-vous à la place de vos interlocuteurs afin de mieux comprendre leurs préoccupations et réussir à leur apporter des solutions adaptées. L’empathie vous permettra d’obtenir l’adhésion de votre équipe, qui se sentira comprise. 

Communication : les mots mal employés sont bien souvent mal interprétés et cela peut aboutir à des conflits au sein d’une entreprise. Travaillez donc votre façon de transmettre un message de sorte qu’il soit clair et transparent pour tous. Votre équipe a besoin d’être rassurée, votre discours doit donc être galvanisant et motivant. La communication, c’est aussi l’écoute active : soyez attentifs aux besoins de votre équipe et aidez-la à résoudre ses problèmes. Elle ne doit jamais se sentir abandonnée.

Confiance : dans le leadership, la confiance est indispensable. D’abord, la confiance en vous. Si vous avez confiance en vos capacités et en votre vision, votre équipe le ressentira et vous fera également confiance. La confiance envers les autres est importante également. Vos collaborateurs doivent sentir que leur rôle est nécessaire à l’accomplissement des objectifs. Si vous êtes trop autoritaire et que vous ne déléguez pas suffisamment, ils perdront à la fois confiance en eux et en vous.

Responsabilité : Assumer vos erreurs et prendre la responsabilité des échecs de l’équipe, telle est votre responsabilité en tant que manager. Ne rejetez pas la faute sur les autres ou sur un individu. C’est un vrai travail à faire sur votre ego, mais prendre vos responsabilités vous rendra humain et humble. Vos collaborateurs sauront qu’ils peuvent compter sur vous dans toute situation.

 

Quel est votre style de leadership ? 

On recense plusieurs styles de leadership, qui peuvent évidemment se combiner entre eux. Il est également possible d’alterner les styles selon vos interlocuteurs ou vos équipes, pour utiliser le meilleur type de leadership selon leur personnalité. Voici plusieurs exemples de styles de leadership : 

le leadership visionnaire : le leader fédère autour d’une vision ou d’un projet à mettre en œuvre. Il a besoin de l’appui des autres pour accomplir cette mission. C’est le style de leadership considéré comme le plus efficace au sein d’une entreprise. 

le leadership bienveillant : le leader essaie de créer des relations saines et harmonieuses au sein de l’équipe pour en accroître l’efficacité. Le bien-être et la positivité permettent d’obtenir plus de performance et de fidélité. 

le leadership participatif : le leader implique au maximum les collaborateurs dans les prises de décision. Il est à l’écoute, encourage la créativité et incite tout le monde à exprimer ses idées. Il cherche toujours à obtenir un consensus pour faciliter l’adhésion. 

le leadership coach : le leader aide ses collaborateurs à se développer et à exprimer leur potentiel. Il rend ainsi l’équipe meilleure grâce à un plan de développement sur-mesure. 

le leadership chef de file : le leader montre l’exemple afin que son équipe l’imite pour être plus efficace. L’impact peut être mauvais sur l’équipe car ce type de leader est exigeant et attend l’excellence de ses collaborateurs, en les accompagnant peu.

le leadership autoritaire : le leader donne des ordres et attend que ses employés s’exécutent sans rechigner. C’est un chef à l’ancienne, qui a généralement un mauvais impact sur l’équipe. 

 

Une formation pour développer son leadership est-elle une bonne idée ?

Nous ne pouvons que vous conseiller de suivre une formation pour développer votre leadership si vous en ressentez le besoin. Comme nous l’avons vu, le leadership n’est pas une aptitude innée pour tous. Certains doivent travailler cette qualité, particulièrement importante lorsqu’on fait du management de transition. Une équipe a besoin d’un leader pour travailler efficacement. 

Faire une formation au leadership vous permettra de révéler vos talents de leader et d’améliorer votre style de leadership. Grâce à cela, vous saurez mobiliser une équipe autour d’un projet, proposer une vision et donner du sens aux actions engagées avec une position de manager leader.