Continuer à développer son réseau à l’ère des relations dématérialisées

linkedin

En 2020, certains professionnels se demandaient si la crise sanitaire et la distanciation sociale qu’elle impose n’allaient pas sonner le glas du réseautage. Plusieurs mois plus tard, force est de constater qu’il n’en a rien été. Mieux, ces circonstances exceptionnelles ont finalement permis à de nouveaux lieux d’échange et formes de communication d’émerger ou de gagner en importance. Découvrez nos pistes pour continuer à réseauter dans le contexte actuel !

 

L’importance de rester connecté quand on est manager de transition

 

On n’insistera jamais assez sur l’importance de se créer un réseau professionnel, de le développer et l’entretenir, à plus forte raison quand on exerce une profession aussi stratégique que celle de manager de transition. Amené à répondre aux situations les plus complexes, le manager de transition peut compter sur une méthodologie éprouvée et un savoir-faire très avancé, tous deux hérités d’une longue expérience dans son domaine d’expertise. Aussi talentueux soit-il, le manager de transition n’est toutefois pas un loup solitaire pour autant !

Qu’il soit considéré comme un réservoir de talents, un relais à opportunités professionnelles, un appui psychologique, ou un moyen de peaufiner son expertise en profitant de l’expérience de ses pairs, le réseau est l’un des piliers indispensables qui favorisent la réussite d’une activité de manager de transition.

Chez Managers en Mission, le manager de transition profite de la force d’un réseau d’experts constitué de plusieurs dizaines de managers, consultants et formateurs aux profils et compétences complémentaires. C’est cette pluralité d’expertises qui peut vous aider à décrocher de nouvelles opportunités, trouver des ressources ou faire évoluer les pratiques en lien avec votre secteur. De plus, en intégrant ce réseau dès votre adhésion, vous êtes directement mis en contact avec des professionnels avec lesquels vous pouvez échanger et collaborer, faisant ainsi l’économie d’une laborieuse recherche de profils.

 

Quels canaux exploiter pour continuer à réseauter ?

 

Dans un contexte de distanciation sociale, où il est devenu non seulement impossible de participer à des événements en présentiel réunissant des centaines de professionnels, mais aussi difficile d’envisager des rencontres en comité restreint, on aurait pu croire en la disparition pure et simple du réseautage. Loin de s’éteindre, les rencontres et les échanges entre professionnels ont tout simplement évolué. D’un certain point de vue, ils se sont même multipliés !

À l’heure des relations dématérialisées, ce ne sont pas les possibilités qui manquent pour rassasier le manager de transition en manque de partages et de connexions : réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter…), meet-up à distance, webinaires, groupes de discussion ou communautés. Autant d’espaces qui favorisent les échanges entre des professionnels qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés autrement, surtout lorsque ces derniers se trouvent à plusieurs milliers de kilomètres de distance !

Pour certains experts du domaine, cette métamorphose aurait même permis aux conversations de gagner en authenticité et en profondeur. Dans ce contexte de crise, les professionnels seraient en effet plus disposés à partager leurs états d’âme ou tout du moins à rester moins en surface, comme c’est parfois le cas lors des rencontres dans les salons, séminaires et autres événements physiques.

Si vous vous demandez pourquoi vous devriez investir votre temps dans ces nouveaux modes de communication à distance alors que nous sommes vraisemblablement à quelques mois d’un « retour à la normale », la réponse est simple : ils sont voués à rester, même lorsque la crise sanitaire ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Par conséquent, autant en profiter pour vous familiariser avec ces nouvelles formes de réseautage avant qu’elles ne deviennent totalement incontournables !

 

Nos conseils pour réussir à développer son réseau

 

⇨ S’engager pleinement

Si vous intégrez un groupe de discussion ou une communauté, engagez-vous activement en commençant par comprendre les enjeux partagés par ses membres afin de faire preuve de pertinence lors de vos interventions. En effet, il faut considérer le réseau comme une entité organique, mue par ses propres règles et valeurs, et non pas comme un simple annuaire de contacts avec lesquels on interagit par simple nécessité.

Il est donc indispensable d’en prendre régulièrement le pouls, faire circuler les informations, interagir et s’intéresser réellement aux personnes qui le composent. Enfin, sachez que si vous avez le désir de favoriser les échanges fructueux, l’idéal est de privilégier les cercles restreints aux vastes réseaux dans lesquels vous aurez plus de difficulté à être entendu et à nouer des contacts.

 

⇨ Faire preuve de sélectivité

En ce qui concerne les demandes de contacts, vous devez faire preuve de sélectivité. À l’heure de LinkedIn, il est désormais possible de se connecter à plusieurs dizaines de nouvelles personnes par semaine. Mais multiplier les contacts sans aucune distinction a-t-il un quelconque intérêt ? Lorsque vous identifiez une personne avec laquelle vous pourriez entrer en contact, car cette dernière partage le même domaine ou les mêmes valeurs que vous, renseignez-vous un minimum sur elle avant de la contacter. Cette brève recherche en amont peut être aussi l’occasion de faire le point sur vos propres objectifs.

 

⇨ Donner avant de demander

Lors de vos premiers échanges, veillez à être le plus clair possible sur vos intentions, mais n’en dévoilez pas trop sur vous d’entrée de jeu non plus, au risque de mettre mal à l’aise votre interlocuteur. Par ailleurs, en ligne comme en face à face, le principe est toujours le même : n’en demandez pas sans avoir d’abord donné en amont, d’où l’intérêt de connaître les besoins de votre interlocuteur. Veillez également à limiter vos conversations à une trentaine de minutes au maximum, à moins, bien sûr, que votre interlocuteur soit disposé à discuter plus longuement.

 

⇨ Faire preuve de curiosité

En matière de réseautage, ouverture d’esprit et curiosité sont de mise. Pour le dire autrement, même si la connaissance de votre domaine de spécialité est un prérequis indispensable, il est également important de diversifier vos centres d’intérêt pour multiplier vos opportunités d’affaires et continuer à évoluer.

 

⇨ Maîtriser ses outils

Dernier point essentiel : prenez le temps nécessaire pour apprendre à maîtriser les différents outils que vous êtes amenés à utiliser dans le cadre de votre réseautage à distance, qu’il s’agisse des réseaux sociaux, notamment de LinkedIn, ou des solutions de visioconférence. Si vous souhaitez améliorer votre savoir-faire sur cet aspect en particulier, sachez que le troisième jour du séminaire d’intégration de Managers en Mission porte justement sur l’e-réputation et le digital.

 

-> Découvrez l’offre de formations proposée par Managers en Mission