Image Entete

Mission de transition à l’étranger : accompagner les entreprises internationales

Je suis un manager Participez à nos réunions sur le management de transition !
icon-next
Je suis une entreprise Trouvez le profil expert dont vous avez besoin sous 72h !
icon-next
mission-inter

Le management de transition à l’international regorge d’opportunités pour celles et ceux qui osent franchir le pas ! Mais accompagner les entreprises à l’étranger peut également représenter un défi majeur dans des pays où la culture, les rapports hiérarchiques et la législation sont parfois bien différents de la France !

Accompagner l’entreprise à dimension internationale.

Le management de transition a le vent en poupe, en France comme ailleurs. Les entreprises ayant un pied à l’étranger ou souhaitant développer leur activité à l’international sont en effet de plus en plus nombreuses à recourir à cette solution pour mener à bien leurs projets. Il faut dire que ce dispositif né à la fin des années 1980 ne manque pas d’attraits. Synonyme d’expertise avancée, le management de transition est un gage de réussite et de performance dans des contextes d’intervention souvent très complexes, qui impliquent la mobilisation de compétences spécifiques qui font parfois défaut en interne.

Par exemple, ouvrir un nouveau site de production peut s’avérer complexe. Il l’est d’autant plus lorsque la culture locale, le contexte politique et le marché diffèrent totalement du pays d’ancrage de l’entreprise. Par ailleurs, trouver un professionnel en mesure de remplacer un dirigeant au pied levé peut s’avérer particulièrement délicat dans certains pays où ce type de profil brille par sa rareté.

Voici quelques exemples de missions qui peuvent nécessiter l’intervention d’un manager de transition à l’étranger :

  •       Ouverture d’une filiale ou d’un nouveau site de production
  •       Pilotage d’un projet de fusion-acquisition
  •       Remplacement d’un manager absent (management relais)
  •       Constitution et accompagnement des équipes sur place
  •       Réorganisation ou restructuration d’une organisation
  •       Adaptation de l’activité à la réglementation et aux marchés locaux
  •       Coordination des responsables logistiques de différents pays
  •       Gestion de la sous-traitance, etc.

Alain de Saint-Étienne, Directeur de transition Supply Chain et Transformation Numérique au sein du groupe Managers en Mission, a mené plusieurs missions à l’étranger au cours de sa carrière que l’on peut également citer pour exemple.

Deux de ces missions ont eu lieu en Allemagne, au sein du même groupe. Lors de sa première intervention, Alain de Saint-Étienne a été sollicité pour globaliser et harmoniser la Supply Chain sur l’ensemble des filiales du groupe, soit 35 marchés, 4 clusters de production et 400 sous-traitants. Un peu plus de deux ans plus tard, il a été de nouveau contacté pour intervenir en tant que Directeur Global Inventory Management afin d’harmoniser et mettre en œuvre les bonnes pratiques en termes de gestion des stocks end-to-end.

Enfin, même si l’une de ses premières missions s’est déroulée dans le département français de Mayotte, en tant que Directeur Stratégie et Organisation pour Électricité de Mayotte, elle avait selon lui toutes les caractéristiques d’une mission internationale. À cette occasion, il est intervenu afin de développer la vision des évolutions de la réglementation et du marché, et pour la décliner en plan d’actions adaptées au contexte local.

Comment accompagner les entreprises à l’étranger

Tâche particulièrement exigeante, accompagner une entreprise dans ses projets à l’étranger ne s’adresse pas à tous les profils. Au-delà des compétences requises indiquées sur la fiche de poste, le manager de transition qui envisage ce type de mission doit non seulement être familier avec la culture et les coutumes du pays, mais aussi connaître le marché local et le contexte géopolitique. Comme Alain de Saint-Étienne le conseille, la maîtrise d’un anglais professionnel fluide est le minimum requis. Mais comprendre la langue du pays est un avantage indéniable pour favoriser l’acceptation du manager.

Pour notre manager de transition, la clé pour réussir une mission à l’internationale est de démontrer une réelle capacité d’adaptation. En effet, « les situations surprenantes et les imprévus ne manquent pas ». Par ailleurs, comme il l’aime à le rappeler, l’humilité, le respect, la tolérance et l’ouverture d’esprit sont des qualités indispensables, en France comme à l’international. Enfin, il existe toutefois quelques inconvénients à mener des missions dans des pays parfois situés à des milliers de kilomètres de chez soi. Alain de Saint-Étienne prévient : « il faut être à même de résister et ne pas sous-estimer l’éventuel isolement familial ».

Dans le contexte d’une mission internationale, bénéficier des services d’un acteur du portage salarial, comme les propose Managers en Mission, peut faire toute la différence. En effet, le portage salarial permet au manager de profiter d’une protection sociale complète (remboursement des soins, prévoyance santé, mutuelle complémentaire, assurance chômage, congés payés, assurance RC Pro…), même à l’étranger, mais aussi d’un salaire garanti chaque mois… Il est également accompagné dans ses démarches et assisté par un correspondant de gestion, au courant de la législation en vigueur dans le pays d’intervention.

Décrocher une mission à l’étranger

Vous souhaitez mettre votre expérience de manager de transition au service d’entreprises implantées à l’étranger ou qui ont pour projet de se développer à l’international ? Pour trouver une mission qui répond à votre aspiration, il existe plusieurs possibilités :

  • Éplucher les annonces mises en ligne sur les sites et les plateformes proposant des missions à l’international. À noter que certains de ces acteurs, comme Managers en Mission, proposent des missions exclusives issues d’entreprises partenaires avec lesquelles ils ont l’habitude de collaborer.
  • Rejoindre un réseau de managers de transition afin de profiter de certaines opportunités de mission. Au sein du réseau Managers en Mission, l’apport d’affaires est l’un des fondamentaux, dont les managers peuvent d’ailleurs tirer un complément de rémunération très confortable.
  • Réseauter au sein du pôle international de Managers en Mission afin d’entrer en contact avec des dirigeants potentiellement à la recherche d’un profil de manager de transition.

 

Terminons par quelques conseils adressés par Alain de Saint-Étienne, basés sur son expérience, aux managers qui envisagent d’effectuer une mission à l’étranger :

  •   Apporter la richesse de vos différences sans l’imposer : c’est à vous de vous faire adopter.
  •   Comprendre la culture du pays : même en Europe occidentale, chaque pays présente des particularités dans les méthodes de travail, la collaboration, la manière d’aborder les problématiques et de les solutionner. Des particularités que l’on retrouve même dans les procédés logiques déployés ou les compétences métiers usuelles.
  •   Appréhender le monde du travail dans le pays : réglementation, habitudes, organisation et types de relations (hiérarchique et entre pairs).
  •   Enfin, prendre le temps d’avoir une vie sociale sur place, en dehors de la mission, le soir et le week-end, représente un réel plus.
calendrier
!
Prochaine réunion en ligne À la découverte du management de transition
dans 3j 23h 15m