Les 6 dimensions-clés pour une conduite du changement réussie

conduite_changement

Nous l’avons constaté ces derniers mois, savoir faire face au changement est un atout considérable pour une entreprise. Pour être compétitive, elle doit être capable de s’adapter rapidement, afin d’affronter toutes les situations, y compris les plus inattendues comme la pandémie de Covid-19. Que le bouleversement soit d’ordre technologique, structurel ou organisationnel, nous vous livrons les bonnes pratiques pour une conduite du changement réussie.

Les enjeux de la conduite du changement

Pour conduire un nouveau projet à la réussite, il faut savoir piloter et manager le changement en tenant compte de plusieurs enjeux :

 

➤ Un enjeu humain : tout changement peut avoir des conséquences pour les collaborateurs. On cherchera à réduire au maximum l’impact négatif de cette évolution, tant sur le plan individuel que collectif.

 

➤ Un enjeu économique : il peut y avoir un objectif de réduction ou d’optimisation des coûts, un budget à respecter, ou encore un retour sur investissement attendu. Les transformations au sein de l’entreprise intègrent toujours une dimension financière.

 

➤  Un enjeu temporel : une situation de changement est généralement ressentie comme un inconfort et doit être ni trop brutale, ni trop longue. La planification des actions et la prise en compte du temps nécessaire à l’adoption de la nouvelle situation font partie intégrante de la conduite du changement.

 

Les 6 éléments-clés pour une conduite du changement réussie

Il existe un certain nombre de bonnes pratiques pour faire de la conduite du changement une réussite. Voici 6 éléments-clés :

1 ➟ Appréhender le contexte

La situation économique et sociale de l’entreprise conditionne la manière dont la transformation sera appréhendée. Pour mener à bien le projet, de nombreux éléments doivent être pris en considération : la culture d’entreprise, le climat social, la maîtrise des nouvelles technologies, le budget, la mobilisation des collaborateurs, leurs inquiétudes, etc.  Afin de pouvoir conduire le changement de manière optimale, une phase d’observation et d’analyse est essentielle.

2 ➟ Lever les freins au changement

Pour faciliter l’adoption du changement, il est important de lever un maximum de freins. La résistance au changement est naturelle chez l’homme, c’est une étape incontournable du processus de transformation. Évolution pour certains, rupture pour d’autres, le changement peut engendrer des craintes et, pour que le projet soit une réussite, il est indispensable de comprendre et de lever ces peurs. Une préparation en amont, impliquant au maximum les collaborateurs, est donc nécessaire.

3 ➟ Cadrer le projet

Au-delà des étapes liées au pilotage du projet en lui-même, entreprendre une transformation d’envergure nécessite un cadrage précis. Il est important d’être clair sur la méthodologie et de définir les process. Comment et par qui sont prises les décisions ? Comment et qui informe les collaborateurs ? Quels sont les canaux de communication utilisés ? Tout doit être cadré avant le démarrage du projet afin de ne laisser aucune place au hasard.

4 ➟ Mesurer l’impact du changement

La transformation pourra avoir des conséquences négatives comme positives. Il est important de mesurer l’impact du changement à venir, pour mieux préparer les équipes et favoriser leur adaptation. Ces mesures permettront également d’anticiper les actions à mettre en œuvre au niveau de la communication et de la formation, par exemple. On pourra également mesurer régulièrement l’adoption du changement par les collaborateurs afin de prendre les décisions nécessaires et mettre en place d’éventuelles actions correctives.

5 ➟ Impliquer tous les acteurs concernés

Un plan de conduite du changement doit tenir compte de tous les acteurs de la transformation pour être mené à bien. Sont généralement concernés : 

  • l’équipe en charge du projet de transformation ;
  • les managers et dirigeants desquels émanent la décision de changement ;
  • les collaborateurs impactés par le changement ;
  • le service communication de l’entreprise qui devra informer de l’avancement du projet ;
  • les Ressources Humaines qui peuvent intervenir lorsqu’il y a un besoin de formation, des ressources externes à mobiliser ou encore pour recueillir l’opinion des salariés.

6 ➟ Communiquer en interne

La communication est bien évidemment un élément central de la conduite du changement. Il est important de mettre en avant les bénéfices de la transformation, mais également, d’informer tous les acteurs de l’état d’avancement du projet. La transparence est de mise ! Une bonne compréhension des enjeux et des résultats attendus faciliteront l’acceptation du changement par les collaborateurs. 

 

Le manager de transition : un atout supplémentaire pour bien conduire le changement 

Un regard extérieur et objectif

Habitué à intervenir dans un contexte particulier, le manager de transition sait analyser rapidement une situation. Il dispose d’une grande capacité d’adaptation et d’un bon relationnel qui lui permet de se faire rapidement une place au sein de l’entreprise qu’il intègre, quelle que soit la conjoncture. 

 

Un expert dans son domaine
Au-delà de ses compétences managériales, le manager de transition est bien souvent expert dans un secteur en particulier. Connaître parfaitement le domaine d’activité de l’entreprise dans laquelle il intervient lui permet d’être immédiatement opérationnel et de se concentrer sur la problématique de changement qui l’attend, ainsi que le plan d’actions qui en découle.

 

Un spécialiste de la conduite du changement

Le manager de transition sait piloter un projet de conduite du changement et fédérer ses équipes autour d’un même objectif. Être à l’écoute, identifier et comprendre les peurs, pour pouvoir rassurer et mener la transformation à bien, voilà le rôle du manager de transition. 

Les entreprises n’ont pas toujours conscience de l’importance d’être accompagnées lors d’un changement majeur. Pourtant, choisir de se faire accompagner par un expert du changement, c’est mettre toutes les chances de son côté pour conduire un projet vers la réussite.