Le management de transition en Europe en 2021

L’International Network of Interim Manager Association (INIMA) a réalisé la première étude européenne sur le management de transition en 2021. Cette étude basée sur 750 managers de transition membres de l’association permet de mesurer et d’évaluer l’évolution du management de transition en Europe. Découvrez les enseignements apportés par cette étude. 

L’étude 2021 du management de transition

Pour produire cette étude, INIMA a récolté les témoignages de 750 managers de transition en Europe. Chaque partenaire INIMA a publié une étude nationale sur le management de transition, résumée dans l’étude européenne de l’association. Il s’agit de la première étude européenne menée par des managers de transition pour des managers de transition. 

L’avantage de cette étude est qu’elle n’est pas biaisée par des intérêts commerciaux, elle a été examinée par des managers de transition et est donc complètement objective. Les données n’ont été collectées qu’auprès de managers de transition en exercice et membres d’INIMA, ce qui rend l’échantillon fiable. 

L’harmonisation des études nationales permet une comparaison facilitée des données entre les pays européens. 

>> Lire l’étude complète sur le management de transition en Europe en 2021

Ce qu’il faut retenir de l’étude sur le management de transition

Vous n’avez pas le temps de lire l’étude complète ? Voici les principaux enseignements à retenir de l’étude sur le management de transition en Europe en 2021.

Portrait robot du manager de transition

Le profil type du manager de transition européen : un homme âgé de 56 ans avec plus de 7 ans d’expérience en tant que manager de transition. Ce sont l’Espagne, l’Autriche et la Pologne qui possèdent la moyenne d’âge la plus jeune, entre 49 et 53 ans. La Suisse et le Liechtenstein comptent des managers de transition qui ont plus de 57 ans. La France se calque sur la moyenne européenne, à 55 ans et 9 mois. 

Si le manager de transition est généralement un homme, la part de femmes effectuant des missions de management de transition est en augmentation, notamment en France. La moyenne globale de femmes est de 14% en Europe, et de 20% en France. Cette évolution est encourageante. La Pologne est le pays qui compte le plus de femmes managers de transition, à 24%. 

Concernant les années d’expérience, la moyenne européenne est à 7 ans et 6 mois. Les pays où l’expérience est la plus importante correspond à la moyenne d’âge la plus élevée : la Suisse, le Liechtenstein et le Royaume-Uni. 

Fonctions du manager de transition

Globalement, les fonctions les plus présentes dans le management de transition sont les mêmes dans toute l’Europe.  Les 5 premières spécialités sont : 

  • la direction générale (32%)
  • la direction opérationnelle (9%)
  • la direction des ressources humaines (9%)
  • la direction financière (8%)
  • la direction des ventes (6%)

Secteurs d’activités du management de transition

Le secteur privé est largement représenté dans le management de transition, avec une part à 90% en Europe. Le secteur public et les associations représentent seulement 10% en moyenne. Le pays où la part du secteur public est la plus haute est le Royaume-Uni, à 17%. Dans le secteur privé, le management de transition couvre plus de 35 secteurs d’activité. 

L’Europe se positionne majoritairement sur les secteurs de l’équipement (11%), de l’industrie (10%), de l’automobile (10%) et des technologies de l’information / IT (6%). 

Taille des entreprises

La taille des entreprises varie beaucoup selon les pays. Cela va de la start-up aux grands groupes. Par exemple, les managers de transition espagnols et italiens travaillent beaucoup dans des entreprises de moins de 100 salariés, grâce au temps partagé. En revanche, l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Liechtenstein privilégient les plus grandes entreprises. 

Raisons des missions

Sans surprise, la conduite du changement est la mission la plus fréquente pour les managers de transition européens, à 14%. L’optimisation des process (8%), la gestion de projet (7%) et le business development (7%) font également partie des missions les plus demandées. 

Durée des missions

La durée moyenne d’une mission de management de transition en Europe est de 11,4 mois. Les écarts entre les pays sont faibles et varient entre 10 et 12 mois. Les missions de courte durée (moins de 3 mois) sont souvent utilisées au Royaume-Uni et en France, tandis que les missions longue durée (plus de 24 mois) sont légions en Italie et au Liechtenstein. 

Salaire du manager de transition

Les écarts de salaire sont importants en Europe. Bien sûr, cela dépend de la situation économique de chaque pays. La moyenne européenne se situe à 872€ par jour pour un manager de transition. En France, le salaire journalier moyen est à 1 048€. Le salaire le plus bas est à 402€ en Pologne, et le plus élevé à 1 385€ en Suisse. 

Tendances du marché

La tendance du marché du management de transition est globalement positive. 61% des managers de transition interrogés envisagent un développement positif ou très positif en 2021. 

Plusieurs challenges devront néanmoins être relevés en Europe : l’augmentation du nombre de managers de transition, la demande réduite du fait de la crise sanitaire, la tension face aux prix pratiqués, le télétravail, la diminution de la qualité de l’offre, les nouvelles compétences à acquérir ou encore l’augmentation du réseau.